Choisir son locataire

Lorsqu’un propriétaire décide de mettre en location son logement, il peut avoir certaines craintes concernant les risques d’impayés, les dégradations que pourraient causer le locataire ou d’autres incidents au cours de la location.

Pour éviter au maximum ces désagréments, découvrons ensemble les bons réflexes pour bien choisir son locataire !

Comment bien choisir son locataire ? 

Même s’il n’existe pas de processus exact afin de trouver LE bon locataire, certains éléments peuvent permettre au propriétaire de s’assurer du sérieux des candidats. Afin de sélectionner au mieux son futur locataire, il est important d’établir une liste de paramètres aidant à sélectionner le meilleur dossier, et ainsi ne pas perdre de temps. 

Le premier contact avec le futur locataire 

Tout d’abord, lorsque vous avez le premier contact avec la personne intéressée pour louer le logement, essayez de vérifier au minimum quelques critères rédhibitoires pour pouvoir écarter directement les personnes qui ne correspondent pas. Si par exemple vous privilégiez une gestion allégée, vous chercherez à limiter vos rotations locatives et préférerez louer à un jeune actif qu’à un étudiant.

Une fois que vous avez sélectionné les dossiers compatibles avec vos attentes, vous allez organiser les visites de votre logement. Cette première rencontre “physique” va vous permettre de vous faire une idée précise de votre potentiel locataire, et de lui poser des questions complémentaires afin de mieux connaître sa situation. 

Pour rappel : La sanction en cas de discrimination

Un propriétaire faisant preuve de discrimination envers un candidat encourt des peines sévères pouvant aller jusqu’à trois ans d'emprisonnement et 45.000 € d'amende.

À la suite de ces visites, si le logement plaît au visiteur, il va vous fournir un dossier de candidature avec toutes les informations nécessaires

Sélectionner le bon dossier de location

Une fois les premières visites effectuées et les premiers dossiers de candidature examinés, il est temps de choisir votre locataire. Pour faire le meilleur choix, prenez le temps de bien étudier les dossiers proposés et choisissez celui qui correspond le plus à la “situation idéale” pour le logement.

N’oubliez pas qu’il faut que le dossier de location soit complet pour que vous soyez capable de juger de la solidité d’un candidat. N’hésitez donc pas à demander des informations complémentaires si des pièces viennent à manquer. 

Après avoir consulté le dossier de votre potentiel locataire, vous pouvez encore vérifier quelques facteurs pour valider votre choix. Vous pouvez vérifier la solvabilité de ce potentiel locataire, mais aussi  certaines informations complémentaires qui vont au-delà des chiffres. 

Les loyers impayés

Les loyers impayés sont la pire crainte des propriétaires. Toutefois, le pourcentage de loyers impayés est estimé entre 2 et 3% et survient souvent à la suite d’un changement de situation du locataire.

Comment vérifier la solvabilité de son locataire ? 

Lorsque vous mettez en location votre logement, vous pensez forcément aux risques de loyers impayés. Afin de minimiser au maximum ce risque, nous vous conseillons de regarder la part que représente le loyer dans les revenus totaux du candidat. Le loyer ne doit pas représenter une charge trop importante de ses dépenses globales au risque d’avoir du mal à assumer toutes ses charges. 

Utilisez notre modèle bon de visite pour faire visiter le logement à votre potentiel futur locataire.

Notre conseil

Pour avoir une situation convenable, le loyer ne doit pas dépasser 25% à 30% des revenus du locataire ou des revenus de la personne se portant caution.

Outre la vérification des charges et dépenses du locataire, vous pouvez également vous renseigner sur les aides dont il peut bénéficier comme : 

  • Les allocations familiales ; 
  • Les pensions alimentaires ; 
  • Les allocations logement.
Vérifier un avis d’imposition

Un avis d’imposition pourra être vérifié grâce au service de vérification des avis d’impôts.gouv.fr !

Pour bien choisir son locataire, il est essentiel d’étudier le dossier de location fourni par le demandeur du logement, mais pas seulement. Il existe de nombreux imprévus que vous ne pourrez malheureusement pas contrôler. Toutefois, il est possible de faire attention à quelques points supplémentaires afin de s'assurer du sérieux du candidat.

Comment évaluer le sérieux d’un potentiel locataire ? 

On pense souvent que pour trouver le bon locataire, il faut que ses revenus soient élevés et que cela suffira pour que la location se passe au mieux. Néanmoins, ce n’est pas le seul critère à prendre en compte lors de votre choix. Voici quelques suggestions pour juger du sérieux du locataire : 

  • Contactez l’ancien bailleur du locataire afin de connaître son avis sur la précédente location ; 
  • Observez le comportement du locataire comme sa manière de se comporter, sa réactivité à vos sollicitations etc ; 
  • Notez la rapidité à laquelle il vous fournit les informations et les documents et si ceux-ci sont complets du premier coup. 

Même si le propriétaire est assez libre pour étudier la situation du locataire, il existe certaines pratiques qui sont interdites pour un bailleur. 

Ce que le bailleur n’a pas le droit de demander à un locataire 

Certains documents portant sur la vie privée du locataire ne peuvent pas être demandés par un bailleur : 

  • Un extrait de casier judiciaire ; 
  • Une carte d’assurance sociale ; 
  • Un relevé du compte bancaire , 
  • Une attestation de bonne tenue de compte. 
Le chèque de réservation ?

Le propriétaire ne peut pas demander de chèque de réservation ou d'acompte pour “réserver” le logement sauf dans le cas d’une location de vacances.