La gestion locative
La gestion locative

La gestion locative

La gestion locative est une véritable source de questionnements et de doutes pour tous les propriétaires qui se lancent dans l’investissement locatif. 

Selon une étude de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL), 64% des bailleurs décident de se charger seuls de la gestion de leurs locations vides ou meublées pour réaliser des économies. L’immobilier locatif est toutefois soumis à une réglementation bien particulière qu’il est indispensable de connaître et de maîtriser pour éviter tout incident. 

34% des propriétaires choisissent quant à eux de déléguer la gestion de leur location à une agence immobilière. La conclusion d’un mandat de gestion locative est toutefois assortie de frais importants qui varient selon les prestations proposées. Pour un logement loué à 700€ par mois, il faut en effet compter au minimum 500€ par an, sans compter les services annexes facturés en supplément. 

Quelles sont les étapes inévitables de la gestion locative ? Quelle solution choisir ? Quels critères prendre en compte ? Obtenez les réponses à toutes vos questions dans cet article !

Gestion immobilière : comment bien gérer sa location ?

La vie d’une location, qu’il s’agisse d’un logement meublé ou d’une location vide, est rythmée par des événements, depuis l’entrée dans les lieux du locataire jusqu’à son départ.

La bonne connaissance de ces événements relève d’une véritable obligation pour le propriétaire. Il doit en effet savoir quelles actions effectuer à quelle étape de la vie locative, et identifier celles qui relèvent de sa responsabilité, ou celles qui incombent au locataire. 

La mise en location du logement 

Pour trouver le bon locataire et louer son logement dans les meilleures conditions, le propriétaire doit : 

Bon à savoir

Certaines zones géographiques, appelées zones tendues, font l’objet d’un dispositif d’encadrement des loyers en raison de la forte demande de logement dans les villes concernées (Paris, Bordeaux, Lyon…). 

Avant de fixer le montant du loyer, vérifiez si votre bien se situe dans une des zones concernées. 

Si le logement présente des caractéristiques exceptionnelles, vous pouvez également prévoir un complément de loyer qui viendra augmenter le loyer de base. 

La vie de la location 

Une fois le logement loué, le propriétaire doit réaliser certaines démarches pendant toute la durée du contrat, notamment : 

Gérer une location peut se révéler très chronophage, en particulier en cas d’incident de location. Ainsi, si le locataire ne paie plus le loyer, le propriétaire peut être amené à contacter un huissier de justice pour le mettre en demeure d’exécuter ses obligations, et éventuellement entamer une procédure d’expulsion. 

La fin de la location 

Le contrat de location prend fin lorsque le locataire ou le propriétaire adresse une lettre de résiliation à l’autre partie dans le respect du délai de préavis légal

Attention

Le propriétaire peut résilier le bail en respectant un délai de préavis de 6 mois avant l’échéance du contrat, et uniquement en justifiant de certains motifs : 

  • Reprise du logement pour s’y installer ou héberger des proches ;
  • Vente du bien ;
  • Motifs légitimes et sérieux. 

A la fin du bail, le propriétaire doit : 

  • Réaliser l’état des lieux de sortie ;
  • Récupérer les clés ;
  • Restituer le dépôt de garantie, partiellement ou intégralement en l’absence de dégradation ou d’impayé ;
  • Remettre le logement en état en cas de dégradation

Il doit également anticiper le départ du locataire et remettre rapidement le logement en location pour éviter une vacance locative qui pourrait se révéler préjudiciable pour la rentabilité locative du bien.

Bon à savoir

Vous pouvez organiser des visites dans le logement avant le départ du locataire. La loi lui impose en effet de laisser le propriétaire accéder à l’appartement dans le cadre de visite dans la limite de deux heures par jour

Quelle solution choisir pour sa gestion locative ?

Vous l’aurez compris, la gestion d’un logement mis en location ne s’improvise pas, au risque de subir quelques déboires. Il est en effet important d’avoir conscience de vos obligations, mais également de vos droits, ainsi que de ceux du locataire. 

En fonction du temps, du budget et des connaissances dont vous disposez, plusieurs solutions de gestion locatives’offrent à vous : 

  • Gérer seul votre bien ;
  • Utiliser un logiciel de gestion locative ;
  • Mandater une agence immobilière ;
  • Recourir à un gestionnaire immobilier
  Temps Budget Accompagnement
Gestion seul Chronophage Gratuit Aucun accompagnement
Logiciel de gestion locative Actions automatisées Utilisation intuitive Nombreuses fonctionnalités A partir de 7,50€/mois Accompagnement du support client Mise à disposition de guides et d’outils pour gérer sa location
Agence immobilière Mandataire : gère le bien au nom et pour le compte du propriétaire Entre 5 et 10% du loyer Facturation des services supplémentaires (recherche du locataire, etc.) Gestion complète de la mise en location
Gestionnaire immobilier Mandataire : gère le bien au nom et pour le compte du propriétaire Entre 5 et 10% du loyer Gestion complète de la mise en location

Gérer sa location seul

De nombreux propriétaires choisissent de gérer seuls leurs logements. Cette solution est bien entendu la plus évidente, la plus simple et, surtout, la moins coûteuse. 

Cette solution est bien entendu la plus évidente, la plus simple et, surtout, la moins coûteuse. Si vous choisissez de vous charger vous-même de la gestion locative de vos biens, il convient toutefois d’être particulièrement vigilant, car cette option n’est pas sans risques. 

Vous gardez le controle sur la gestion du bien, sans frais

Gérer seul ses différents biens mis en location présente des avantages évidents, et certes non négligeables : 

  • Aucune dépense : vous n’avez à prévoir aucun coût spécifique pour la gestion locative de vos biens. Il vous suffit simplement de vous munir d’un logiciel de traitement de texte pour rédiger les documents et d’un tableur afin de suivre plus facilement vos rentrées et vos sorties d’argent.
  • Transparence : en tant que seul gestionnaire de vos biens, vous avez pleinement connaissance de tous les événements qui affectent vos locations. En effet, bien qu’un mandataire soit tenu de vous rendre des comptes quant à sa gestion, il est toujours permis de douter de sa totale transparence à votre égard. 

Vous y consacrez du temps et vous engagez votre responsabilité

Pour le bailleur novice qui ne s’est pas encore familiarisé avec la réglementation du secteur, gérer sa location seul peut se révéler particulièrement risqué et complexe à plusieurs égards :

  • La gestion locative est chronophage : il est en effet indispensable d’y consacrer un temps non négligeable dédié à la génération des quittances, à la tenue des comptes, à l’intervention auprès du locataire en cas d’incident…
  • Vous pouvez oublier certaines actions : la gestion locative implique de réaliser de nombreuses démarches administratives qu’il est très facile d’oublier. Vous pouvez par exemple réaliser trop tard que vous n’avez pas procédé à la révision annuelle du loyer, ou omettre d’établir un avenant au bail obligatoire pour formaliser certaines modifications du contrat de bail initial. 
  • Vous êtes personnellement responsable en cas de litige : si vous manquez à vos obligations en tant que bailleur, vous engagez votre responsabilité contractuelle. Vous engagez même votre responsabilité civile personnelle si le locataire subit un préjudice qui vous est imputable. 
Bon à savoir

Si vous confiez votre gestion locative à un professionnel de l’immobilier (agent immobilier, gestionnaire…), ce dernier engage sa responsabilité professionnelle et sera redevable de tout manquement de sa part quant à l’exécution de ses obligations. 

Les litiges locatifs demeurent toutefois peu fréquents : en 2017, le ministère de la Justice a relevé que le contentieux du logement représentait 5 affaires pour 1 000 habitants. Ce chiffre, relativement faible, porte uniquement sur les litiges portés devant le tribunal. 

Utiliser un logiciel de gestion locative

Afin de répondre aux besoins des propriétaires qui souhaitent mettre en location leur bien tout en préservant leurs finances, de nombreux logiciels de gestion locative et services de gestion locative en ligne sont apparus ces dernières années. 

Un outil pratique et simple d'utilisation

Ces logiciels permettent aux propriétaires de gérer toutes les actions liées à la gestion de leur location sur un interface unique et simplifié. Les fonctionnalités incluent notamment : 

  • des rappels d’échéance pour les événements importants de votre location ;
  • des outils de génération de documents ;
  • l’automatisation de certaines tâches (envoi de la quittance de loyer…) ;
  • des simulateurs pour estimer le montant du loyer ou de certaines taxes. 
Bon à savoir

Les services de gestion locative en ligne comme BailFacile disposent également d’un support client et de ressources documentaires pour vous guider pas à pas dans la gestion de votre location. 

Outre son côté pratique et intuitif, le principal atout du logiciel de gestion locative en ligne est son prix

Avec BailFacile, vous pouvez ainsi bénéficier de toutes les fonctionnalités de notre outil à partir de 7,50€ par mois, notamment :

  • Rédiger vos contrats en moins de 5 minutes ;
  • Générer et envoyer automatiquement les quittances de loyer au locataire ;
  • Suivre vos rentrées d’argent et vos dépenses depuis votre tableau de bord;
  • Réviser le montant du loyer chaque année sans aucune démarche de votre part.

Un outil adapté à la gestion locative en autonomie

Le logiciel de gestion locative est un outil parfaitement adapté au propriétaire qui souhaite gérer seul son bien, sans toutefois y consacrer trop de temps. Vous restez en effet maître de l’ensemble des décisions, et vous disposez d'une interface unique qui vous aide à vous organiser. 

Bien qu’elles soient en grande partie automatisées, certaines actions demeurent toutefois à votre charge, notamment :

  • L’organisation de visites du bien ;
  • La réalisation de travaux et de réparations locatives ;
  • La souscription d’une assurance habitation. 

En effet, le logiciel de gestion locative ne vous remplace pas dans la gestion de votre bien. Il s’agit avant tout d’un outil qui vise à la simplifier

Signer un mandat de gestion locative avec une agence

Certains propriétaires qui, peu à l’aise avec l’idée de gérer seul leur bien loué, choisissent de se décharger entièrement de cette tâche et de la confier à une agence immobilière

Par la signature d’un mandat de gestion locative avec une agence immobilière, le propriétaire lui donne alors le pouvoir et l’autorité nécessaires pour prendre en charge à sa place et pour son compte sa gestion locative. 

La gestion locative par une agence : les avantages

Le mandat de gestion locative avec une agence immobilière est particulièrement apprécié des propriétaires en raison des avantages et de la sécurité qu’il apporte : 

  • Gain de temps : la gestion de votre location est entièrement prise en charge par l’agence. Vous n’avez donc pas à libérer de temps pour vous occuper de votre bien, pas même pour signer le contrat de location : si le mandat de gestion locative le stipule, le mandataire dispose en effet du pouvoir de le signer à votre place. 
  • Expertise : l’agent immobilier connaît le secteur et sa réglementation comme sa poche. Il sera donc à même de vous conseiller dans la gestion de votre bien et de vous signaler les écueils à éviter. 
  • Interlocuteur unique : la signature d’un mandat de gestion locative avec une agence vous permet de n’avoir d’intéractions qu’avec un interlocuteur unique depuis la mise en location de votre bien jusqu’au départ du locataire. L’agent saura également choisir le bon locataire et limiter la vacance locative du logement. 

Les inconvénients du mandat de gestion locative en agence

Confier son bien loué à une agence immobilière n’est toutefois pas sans inconvénients : 

  • L’agence immobilière doit disposer d’une carte professionnelle adaptée : le métier d’agent immobilier se caractérise par sa dimension commerciale. Il est en principe habilité exclusivement à vendre un logement au meilleur prix ou à trouver un locataire au loyer le plus élevé possible. Pour prendre en charge la gestion locative du bien, il doit obligatoirement détenir une carte professionnelle “Gestion immobilière”, ce qui n’est pas le cas de toutes les agences. 
  • La commission de l’agence immobilière peut impacter la rentabilité locative : pour ses services, l’agent immobilier perçoit une commission généralement comprise entre 5 et 10% du montant des loyers. 
  • L’agence immobilière facture chaque service supplémentaire : l’agent immobilier effectue une distinction entre les services propres à la gestion locative du bien, et ceux présentant un caractère commercial. En plus de la gestion du bien, il facture donc à part la recherche du locataire, les visites du logement, la réalisation de l’état des lieux, etc.

Agence en ligne ou agent indépendant : quelle agence choisir pour sa gestion locative ?

Si vous recherchez une agence immobilière pour gérer votre location, vous devez très certainement hésiter entre les nombreuses offres qui se présentent à vous. 

Agence immobilière en ligne ou agence locale ? Le tableau suivant récapitule les avantages et les inconvénients de chaque solution. 

  Agence locale Agence en ligne
Avantages
  • Visites physiques ;
  • Gestionnaire locatif attitré ;
  • Paiement des charges de copropriété ;
  • Suivi des sinistres ;
  • Accompagnement dans la réalisation des déclarations fiscales.
  • Coût moins élevé ;
  • Interface en ligne.
Inconvénients
  • Coût plus élevé.
  • Sous-traitance élevé ;
  • Pas de gestionnaire locatif attitré ;
  • Services limités.

Recourir à un gestionnaire immobilier, un spécialiste de la gestion locative 

Contrairement à l’agent immobilier, qui ne dispose en principe que de la carte professionnelle “Agent immobilier”, le gestionnaire immobilier est un professionnel habilité à prendre en charge exclusivement la gestion locative d’un logement ou l’administration de biens. 

Son expertise ne comporte ainsi aucune dimension commerciale, car son champ de compétences se limite à la gestion locative de votre bien. 

Les services proposés par les sociétés de gestion immobilière

Le gestionnaire immobilier propose généralement les services suivants, qui peuvent varier d’une société à une autre : 

  • Visites du logement ;
  • Aide à la déclaration fiscale ;
  • Paiement des charges de copropriété ;
  • Suivi des incidents de location et des sinistres ;
  • Réalisation de la comptabilité de la location ;
  • Suivi des travaux réalisés dans le logement. 
Bon à savoir

Certaines sociétés de gestion immobilière disposent également d’un outil de visite virtuelle. 

Le gestionnaire immobilier se rémunère de la même manière que l’agent. Vous devez ainsi tenir compte d’une commission comprise entre 5 et 10% du montant des loyers. 

Comment trouver le bon gestionnaire pour gérer ma location ?

Pour trouver un gestionnaire immobilier spécialisé, le propriétaire d'un logement dispose de plusieurs options : 

  • Trouver une société d’administration de biens locale : de nombreux gestionnaires de biens sont implantés dans les grandes villes où les besoins sont plus importants. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec chacun d’entre eux pour obtenir un devis et comparer les services. 
  • Trouver un gestionnaire de biens en ligne : certaines sociétés d’administration de biens proposent leurs services en ligne. Cette option peut se révéler pratique si vous résidez loin de leurs bureaux. 

Quel coût prévoir pour sa gestion locative ?

Selon la solution que vous choisissez, le coût de votre gestion locative sera plus ou moins élevé. Pour une même solution, les frais peuvent également varier selon vos besoins, si vous souscrivez des services supplémentaires notamment.

  Logiciel de gestion locative Agence immobilière Gestionnaire immobilier
Visites Gratuit Frais supplémentaires Inclus
Etat des lieux Gratuit Frais supplémentaires Inclus
Gestion quotidienne du bien A partir de 7,50€/mois avec BailFacile Entre 5 et 10% du montant du loyer Entre 5 et 10% du montant du loyer
Génération de quittances Inclus Inclus Inclus
Incidents de location Inclus Inclus Inclus
Assurance loyer impayé Non inclus Frais supplémentaires Frais supplémentaires
Assurance habitation Non inclus Non inclus Non inclus
Total A partir de 7,50€/mois avec BailFacile Entre 5 et 10% du montant du loyer Entre 5 et 10% du montant du loyer

FAQ

Combien coûte la gestion locative d’un bien ?

Le prix à prévoir pour la gestion locative d’un logement varie selon la solution choisie : 

  • Avec un logiciel de gestion locative : BailFacile vous propose de gérer votre location à partir de 7,50€ par mois ;
  • Avec une agence immobilière : l’agence perçoit une commission comprise entre 5 et 10% des loyers et facture les services supplémentaires qui ne figurent pas dans le mandat de gestion locative ;
  • Avec un gestionnaire immobilier : le gestionnaire immobilier perçoit une commission sur les loyers généralement comprise entre 5 et 10% des loyers. 

Comment résilier un contrat de gestion locative ?

Pour résilier un contrat de gestion locative avec une agence ou un gestionnaire immobilier, il est nécessaire de suivre la procédure établie dans le contrat. Il faut généralement envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. 

Vérifiez toutefois que le contrat ne comporte pas de clause pénale : le cas échéant, vous pouvez être tenu de payer une pénalité en cas de résiliation anticipée non motivée par l’inexécution contractuelle du mandataire. 

Quel pourcentage du loyer prévoir pour la gestion locative d’un bien ?

La commission d’une agence immobilière ou d’un gestionnaire de biens pour prendre en charge la gestion locative d’un logement est généralement comprise entre 5 et 10% du montant des loyers. 

Comment choisir la bonne solution de gestion locative ?

Pour choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins, il convient de tenir compte de plusieurs éléments : 

  • Votre maîtrise du secteur de l'immobilier locatif ;
  • Le temps que vous pouvez consacrer à la gestion locative de votre bien ;
  • Votre budget ;
  • Votre motivation ;
  • Votre maîtrise des outils informatiques.

La gestion locative

La gestion locative est une véritable source de questionnements et de doutes pour tous les propriétaires qui se lancent dans l’investissement locatif. 

Selon une étude de l’Agence nationale pour l’information sur le logement (ANIL), 64% des bailleurs décident de se charger seuls de la gestion de leurs locations vides ou meublées pour réaliser des économies. L’immobilier locatif est toutefois soumis à une réglementation bien particulière qu’il est indispensable de connaître et de maîtriser pour éviter tout incident. 

34% des propriétaires choisissent quant à eux de déléguer la gestion de leur location à une agence immobilière. La conclusion d’un mandat de gestion locative est toutefois assortie de frais importants qui varient selon les prestations proposées. Pour un logement loué à 700€ par mois, il faut en effet compter au minimum 500€ par an, sans compter les services annexes facturés en supplément. 

Quelles sont les étapes inévitables de la gestion locative ? Quelle solution choisir ? Quels critères prendre en compte ? Obtenez les réponses à toutes vos questions dans cet article !

Gestion immobilière : comment bien gérer sa location ?

La vie d’une location, qu’il s’agisse d’un logement meublé ou d’une location vide, est rythmée par des événements, depuis l’entrée dans les lieux du locataire jusqu’à son départ.

La bonne connaissance de ces événements relève d’une véritable obligation pour le propriétaire. Il doit en effet savoir quelles actions effectuer à quelle étape de la vie locative, et identifier celles qui relèvent de sa responsabilité, ou celles qui incombent au locataire. 

La mise en location du logement 

Pour trouver le bon locataire et louer son logement dans les meilleures conditions, le propriétaire doit : 

Bon à savoir

Certaines zones géographiques, appelées zones tendues, font l’objet d’un dispositif d’encadrement des loyers en raison de la forte demande de logement dans les villes concernées (Paris, Bordeaux, Lyon…). 

Avant de fixer le montant du loyer, vérifiez si votre bien se situe dans une des zones concernées. 

Si le logement présente des caractéristiques exceptionnelles, vous pouvez également prévoir un complément de loyer qui viendra augmenter le loyer de base. 

La vie de la location 

Une fois le logement loué, le propriétaire doit réaliser certaines démarches pendant toute la durée du contrat, notamment : 

Gérer une location peut se révéler très chronophage, en particulier en cas d’incident de location. Ainsi, si le locataire ne paie plus le loyer, le propriétaire peut être amené à contacter un huissier de justice pour le mettre en demeure d’exécuter ses obligations, et éventuellement entamer une procédure d’expulsion. 

La fin de la location 

Le contrat de location prend fin lorsque le locataire ou le propriétaire adresse une lettre de résiliation à l’autre partie dans le respect du délai de préavis légal

Attention

Le propriétaire peut résilier le bail en respectant un délai de préavis de 6 mois avant l’échéance du contrat, et uniquement en justifiant de certains motifs : 

  • Reprise du logement pour s’y installer ou héberger des proches ;
  • Vente du bien ;
  • Motifs légitimes et sérieux. 

A la fin du bail, le propriétaire doit : 

  • Réaliser l’état des lieux de sortie ;
  • Récupérer les clés ;
  • Restituer le dépôt de garantie, partiellement ou intégralement en l’absence de dégradation ou d’impayé ;
  • Remettre le logement en état en cas de dégradation

Il doit également anticiper le départ du locataire et remettre rapidement le logement en location pour éviter une vacance locative qui pourrait se révéler préjudiciable pour la rentabilité locative du bien.

Bon à savoir

Vous pouvez organiser des visites dans le logement avant le départ du locataire. La loi lui impose en effet de laisser le propriétaire accéder à l’appartement dans le cadre de visite dans la limite de deux heures par jour

Quelle solution choisir pour sa gestion locative ?

Vous l’aurez compris, la gestion d’un logement mis en location ne s’improvise pas, au risque de subir quelques déboires. Il est en effet important d’avoir conscience de vos obligations, mais également de vos droits, ainsi que de ceux du locataire. 

En fonction du temps, du budget et des connaissances dont vous disposez, plusieurs solutions de gestion locatives’offrent à vous : 

  • Gérer seul votre bien ;
  • Utiliser un logiciel de gestion locative ;
  • Mandater une agence immobilière ;
  • Recourir à un gestionnaire immobilier
  Temps Budget Accompagnement
Gestion seul Chronophage Gratuit Aucun accompagnement
Logiciel de gestion locative Actions automatisées Utilisation intuitive Nombreuses fonctionnalités A partir de 7,50€/mois Accompagnement du support client Mise à disposition de guides et d’outils pour gérer sa location
Agence immobilière Mandataire : gère le bien au nom et pour le compte du propriétaire Entre 5 et 10% du loyer Facturation des services supplémentaires (recherche du locataire, etc.) Gestion complète de la mise en location
Gestionnaire immobilier Mandataire : gère le bien au nom et pour le compte du propriétaire Entre 5 et 10% du loyer Gestion complète de la mise en location

Gérer sa location seul

De nombreux propriétaires choisissent de gérer seuls leurs logements. Cette solution est bien entendu la plus évidente, la plus simple et, surtout, la moins coûteuse. 

Cette solution est bien entendu la plus évidente, la plus simple et, surtout, la moins coûteuse. Si vous choisissez de vous charger vous-même de la gestion locative de vos biens, il convient toutefois d’être particulièrement vigilant, car cette option n’est pas sans risques. 

Vous gardez le controle sur la gestion du bien, sans frais

Gérer seul ses différents biens mis en location présente des avantages évidents, et certes non négligeables : 

  • Aucune dépense : vous n’avez à prévoir aucun coût spécifique pour la gestion locative de vos biens. Il vous suffit simplement de vous munir d’un logiciel de traitement de texte pour rédiger les documents et d’un tableur afin de suivre plus facilement vos rentrées et vos sorties d’argent.
  • Transparence : en tant que seul gestionnaire de vos biens, vous avez pleinement connaissance de tous les événements qui affectent vos locations. En effet, bien qu’un mandataire soit tenu de vous rendre des comptes quant à sa gestion, il est toujours permis de douter de sa totale transparence à votre égard. 

Vous y consacrez du temps et vous engagez votre responsabilité

Pour le bailleur novice qui ne s’est pas encore familiarisé avec la réglementation du secteur, gérer sa location seul peut se révéler particulièrement risqué et complexe à plusieurs égards :

  • La gestion locative est chronophage : il est en effet indispensable d’y consacrer un temps non négligeable dédié à la génération des quittances, à la tenue des comptes, à l’intervention auprès du locataire en cas d’incident…
  • Vous pouvez oublier certaines actions : la gestion locative implique de réaliser de nombreuses démarches administratives qu’il est très facile d’oublier. Vous pouvez par exemple réaliser trop tard que vous n’avez pas procédé à la révision annuelle du loyer, ou omettre d’établir un avenant au bail obligatoire pour formaliser certaines modifications du contrat de bail initial. 
  • Vous êtes personnellement responsable en cas de litige : si vous manquez à vos obligations en tant que bailleur, vous engagez votre responsabilité contractuelle. Vous engagez même votre responsabilité civile personnelle si le locataire subit un préjudice qui vous est imputable. 
Bon à savoir

Si vous confiez votre gestion locative à un professionnel de l’immobilier (agent immobilier, gestionnaire…), ce dernier engage sa responsabilité professionnelle et sera redevable de tout manquement de sa part quant à l’exécution de ses obligations. 

Les litiges locatifs demeurent toutefois peu fréquents : en 2017, le ministère de la Justice a relevé que le contentieux du logement représentait 5 affaires pour 1 000 habitants. Ce chiffre, relativement faible, porte uniquement sur les litiges portés devant le tribunal. 

Utiliser un logiciel de gestion locative

Afin de répondre aux besoins des propriétaires qui souhaitent mettre en location leur bien tout en préservant leurs finances, de nombreux logiciels de gestion locative et services de gestion locative en ligne sont apparus ces dernières années. 

Un outil pratique et simple d'utilisation

Ces logiciels permettent aux propriétaires de gérer toutes les actions liées à la gestion de leur location sur un interface unique et simplifié. Les fonctionnalités incluent notamment : 

  • des rappels d’échéance pour les événements importants de votre location ;
  • des outils de génération de documents ;
  • l’automatisation de certaines tâches (envoi de la quittance de loyer…) ;
  • des simulateurs pour estimer le montant du loyer ou de certaines taxes. 
Bon à savoir

Les services de gestion locative en ligne comme BailFacile disposent également d’un support client et de ressources documentaires pour vous guider pas à pas dans la gestion de votre location. 

Outre son côté pratique et intuitif, le principal atout du logiciel de gestion locative en ligne est son prix

Avec BailFacile, vous pouvez ainsi bénéficier de toutes les fonctionnalités de notre outil à partir de 7,50€ par mois, notamment :

  • Rédiger vos contrats en moins de 5 minutes ;
  • Générer et envoyer automatiquement les quittances de loyer au locataire ;
  • Suivre vos rentrées d’argent et vos dépenses depuis votre tableau de bord;
  • Réviser le montant du loyer chaque année sans aucune démarche de votre part.

Un outil adapté à la gestion locative en autonomie

Le logiciel de gestion locative est un outil parfaitement adapté au propriétaire qui souhaite gérer seul son bien, sans toutefois y consacrer trop de temps. Vous restez en effet maître de l’ensemble des décisions, et vous disposez d'une interface unique qui vous aide à vous organiser. 

Bien qu’elles soient en grande partie automatisées, certaines actions demeurent toutefois à votre charge, notamment :

  • L’organisation de visites du bien ;
  • La réalisation de travaux et de réparations locatives ;
  • La souscription d’une assurance habitation. 

En effet, le logiciel de gestion locative ne vous remplace pas dans la gestion de votre bien. Il s’agit avant tout d’un outil qui vise à la simplifier

Signer un mandat de gestion locative avec une agence

Certains propriétaires qui, peu à l’aise avec l’idée de gérer seul leur bien loué, choisissent de se décharger entièrement de cette tâche et de la confier à une agence immobilière

Par la signature d’un mandat de gestion locative avec une agence immobilière, le propriétaire lui donne alors le pouvoir et l’autorité nécessaires pour prendre en charge à sa place et pour son compte sa gestion locative. 

La gestion locative par une agence : les avantages

Le mandat de gestion locative avec une agence immobilière est particulièrement apprécié des propriétaires en raison des avantages et de la sécurité qu’il apporte : 

  • Gain de temps : la gestion de votre location est entièrement prise en charge par l’agence. Vous n’avez donc pas à libérer de temps pour vous occuper de votre bien, pas même pour signer le contrat de location : si le mandat de gestion locative le stipule, le mandataire dispose en effet du pouvoir de le signer à votre place. 
  • Expertise : l’agent immobilier connaît le secteur et sa réglementation comme sa poche. Il sera donc à même de vous conseiller dans la gestion de votre bien et de vous signaler les écueils à éviter. 
  • Interlocuteur unique : la signature d’un mandat de gestion locative avec une agence vous permet de n’avoir d’intéractions qu’avec un interlocuteur unique depuis la mise en location de votre bien jusqu’au départ du locataire. L’agent saura également choisir le bon locataire et limiter la vacance locative du logement. 

Les inconvénients du mandat de gestion locative en agence

Confier son bien loué à une agence immobilière n’est toutefois pas sans inconvénients : 

  • L’agence immobilière doit disposer d’une carte professionnelle adaptée : le métier d’agent immobilier se caractérise par sa dimension commerciale. Il est en principe habilité exclusivement à vendre un logement au meilleur prix ou à trouver un locataire au loyer le plus élevé possible. Pour prendre en charge la gestion locative du bien, il doit obligatoirement détenir une carte professionnelle “Gestion immobilière”, ce qui n’est pas le cas de toutes les agences. 
  • La commission de l’agence immobilière peut impacter la rentabilité locative : pour ses services, l’agent immobilier perçoit une commission généralement comprise entre 5 et 10% du montant des loyers. 
  • L’agence immobilière facture chaque service supplémentaire : l’agent immobilier effectue une distinction entre les services propres à la gestion locative du bien, et ceux présentant un caractère commercial. En plus de la gestion du bien, il facture donc à part la recherche du locataire, les visites du logement, la réalisation de l’état des lieux, etc.

Agence en ligne ou agent indépendant : quelle agence choisir pour sa gestion locative ?

Si vous recherchez une agence immobilière pour gérer votre location, vous devez très certainement hésiter entre les nombreuses offres qui se présentent à vous. 

Agence immobilière en ligne ou agence locale ? Le tableau suivant récapitule les avantages et les inconvénients de chaque solution. 

  Agence locale Agence en ligne
Avantages
  • Visites physiques ;
  • Gestionnaire locatif attitré ;
  • Paiement des charges de copropriété ;
  • Suivi des sinistres ;
  • Accompagnement dans la réalisation des déclarations fiscales.
  • Coût moins élevé ;
  • Interface en ligne.
Inconvénients
  • Coût plus élevé.
  • Sous-traitance élevé ;
  • Pas de gestionnaire locatif attitré ;
  • Services limités.

Recourir à un gestionnaire immobilier, un spécialiste de la gestion locative 

Contrairement à l’agent immobilier, qui ne dispose en principe que de la carte professionnelle “Agent immobilier”, le gestionnaire immobilier est un professionnel habilité à prendre en charge exclusivement la gestion locative d’un logement ou l’administration de biens. 

Son expertise ne comporte ainsi aucune dimension commerciale, car son champ de compétences se limite à la gestion locative de votre bien. 

Les services proposés par les sociétés de gestion immobilière

Le gestionnaire immobilier propose généralement les services suivants, qui peuvent varier d’une société à une autre : 

  • Visites du logement ;
  • Aide à la déclaration fiscale ;
  • Paiement des charges de copropriété ;
  • Suivi des incidents de location et des sinistres ;
  • Réalisation de la comptabilité de la location ;
  • Suivi des travaux réalisés dans le logement. 
Bon à savoir

Certaines sociétés de gestion immobilière disposent également d’un outil de visite virtuelle. 

Le gestionnaire immobilier se rémunère de la même manière que l’agent. Vous devez ainsi tenir compte d’une commission comprise entre 5 et 10% du montant des loyers. 

Comment trouver le bon gestionnaire pour gérer ma location ?

Pour trouver un gestionnaire immobilier spécialisé, le propriétaire d'un logement dispose de plusieurs options : 

  • Trouver une société d’administration de biens locale : de nombreux gestionnaires de biens sont implantés dans les grandes villes où les besoins sont plus importants. N’hésitez pas à prendre rendez-vous avec chacun d’entre eux pour obtenir un devis et comparer les services. 
  • Trouver un gestionnaire de biens en ligne : certaines sociétés d’administration de biens proposent leurs services en ligne. Cette option peut se révéler pratique si vous résidez loin de leurs bureaux. 

Quel coût prévoir pour sa gestion locative ?

Selon la solution que vous choisissez, le coût de votre gestion locative sera plus ou moins élevé. Pour une même solution, les frais peuvent également varier selon vos besoins, si vous souscrivez des services supplémentaires notamment.

  Logiciel de gestion locative Agence immobilière Gestionnaire immobilier
Visites Gratuit Frais supplémentaires Inclus
Etat des lieux Gratuit Frais supplémentaires Inclus
Gestion quotidienne du bien A partir de 7,50€/mois avec BailFacile Entre 5 et 10% du montant du loyer Entre 5 et 10% du montant du loyer
Génération de quittances Inclus Inclus Inclus
Incidents de location Inclus Inclus Inclus
Assurance loyer impayé Non inclus Frais supplémentaires Frais supplémentaires
Assurance habitation Non inclus Non inclus Non inclus
Total A partir de 7,50€/mois avec BailFacile Entre 5 et 10% du montant du loyer Entre 5 et 10% du montant du loyer

FAQ

Combien coûte la gestion locative d’un bien ?

Le prix à prévoir pour la gestion locative d’un logement varie selon la solution choisie : 

  • Avec un logiciel de gestion locative : BailFacile vous propose de gérer votre location à partir de 7,50€ par mois ;
  • Avec une agence immobilière : l’agence perçoit une commission comprise entre 5 et 10% des loyers et facture les services supplémentaires qui ne figurent pas dans le mandat de gestion locative ;
  • Avec un gestionnaire immobilier : le gestionnaire immobilier perçoit une commission sur les loyers généralement comprise entre 5 et 10% des loyers. 

Comment résilier un contrat de gestion locative ?

Pour résilier un contrat de gestion locative avec une agence ou un gestionnaire immobilier, il est nécessaire de suivre la procédure établie dans le contrat. Il faut généralement envoyer une lettre recommandée avec accusé de réception. 

Vérifiez toutefois que le contrat ne comporte pas de clause pénale : le cas échéant, vous pouvez être tenu de payer une pénalité en cas de résiliation anticipée non motivée par l’inexécution contractuelle du mandataire. 

Quel pourcentage du loyer prévoir pour la gestion locative d’un bien ?

La commission d’une agence immobilière ou d’un gestionnaire de biens pour prendre en charge la gestion locative d’un logement est généralement comprise entre 5 et 10% du montant des loyers. 

Comment choisir la bonne solution de gestion locative ?

Pour choisir la solution la mieux adaptée à vos besoins, il convient de tenir compte de plusieurs éléments : 

  • Votre maîtrise du secteur de l'immobilier locatif ;
  • Le temps que vous pouvez consacrer à la gestion locative de votre bien ;
  • Votre budget ;
  • Votre motivation ;
  • Votre maîtrise des outils informatiques.

Gérez votre location en 10 minutes par mois.

Une solution à chaque problématique locative accessible en 3 clics.

Documents - Conseils Experts

Noté 4,7/5 par 1 350+ bailleurs