Logo BailFacile

Comment choisir entre location à l'année et de courte durée ?

Location à l'année

SOMMAIRE

  • Qu'est ce qu'une location à l'année ?
  • Location de courte durée VS Location à l'année 
  • FAQ

Ce qu'il faut retenir

La location d'un appartement à l'année implique un contrat de location d'au moins un an, meublé ou vide.

La location saisonnière est plus rentable mais demande plus de gestion et entretien.

La location à l'année offre une stabilité des revenus mais peut être moins flexible et rentable.

Télécharger la fiche en PDF

Vous êtes au bon endroit

Lisez les lignes qui suivent en toute confiance ! BailFacile aide déjà plus de 100 000 propriétaires-bailleurs à gérer leurs locations en totale autonomie. Conformité des documents et démarches, automatisations, signatures électroniques, finances, support...

BailFacile est noté 4.7/5 selon 1989 avis sur Trustpilot. En savoir plus

Devenir propriétaire d'un bien immobilier est souvent considéré comme un investissement judicieux permettant de générer des revenus complémentaires et de constituer un patrimoine solide. Cependant, pour que cet investissement soit réellement rentable, il est crucial de choisir le mode de location le plus adapté à sa situation et à ses objectifs.

Faut-il choisir la location à l'année ou la location saisonnière ? Deux options qui présentent chacune leurs avantages et inconvénients.

Qu'est-ce que la location d'un appartement à l'année ?

La location à l'année est un contrat de location où le propriétaire loue son bien immobilier à un locataire pour une durée d'au moins un an. Elle peut aussi bien être meublée que vide.

Comment faire une location meublée à l'année ? 

La location à l'année meublée consiste à mettre à disposition un logement prêt à vivre, équipé du mobilier et des équipements électroménagers nécessaires au quotidien. 

La location meublée est généralement soumise à un contrat de location d'une durée d'un an. Cependant, des exceptions existent notamment pour le bail étudiant, le bail mobilité ou les locations saisonnières pour lesquels la durée est adaptée aux besoins. 

Est-il possible de faire une location vide à l'année ? 

La location à l'année vide laisse au locataire la liberté d'aménager le logement selon ses goûts et ses besoins. Ce type de location est particulièrement apprécié par les locataires qui souhaitent s'installer de façon durable dans un cadre de vie agréable. 

Le bail vide dure généralement de 3 ans, reconductible par tacite reconduction. En revanche, la durée de ce contrat peut être réduite à un an dans certaines conditions : 

  • Le bailleur souhaite résider dans le logement lors de son départ à la retraite ; 
  • Le retour d'un propriétaire expatrié en France ; 
  • La mise à disposition du logement pour un enfant du bailleur.
S'abonner à la newsletter

Je m'abonne à l'Actualité du bailleur

Adresse e-mail

Comment choisir entre la location de courte durée et la location à l'année ?

Location saisonnière du logement : plus rentable mais accompagnée d'une gestion chronophage

L'investissement locatif dans une grande ville où l'affluence touristique est constante garantit un taux d'occupation maximal en haute saison.

Quels sont les avantages de la location saisonnière ? 

Le rendement de la location saisonnière est supérieur à celui proposé par une location à l'année.  La flexibilité des prix permet de s'adapter à la forte demande pendant les hautes saisons, maximisant ainsi la rentabilité de l'investissement. De plus, la location saisonnière offre la possibilité de profiter de son bien quelques semaines par an pour des vacances ou des séjours personnels.

Investir dans un bien immobilier pour le proposer en location saisonnière n'est pas seulement attractif en termes de rentabilité locative, mais également sur le plan fiscal. En effet, les revenus générés par ce type d'activité relèvent du régime des bénéfices industriels et commerciaux (BIC), ce qui procure aux bailleurs un avantage considérable. Concrètement, les loyers perçus dans le cadre d'une location saisonnière bénéficient d'un abattement forfaitaire de 50 %.

La taxe d'habitation sur les résidences secondaires 

Si la suppression de la taxe d'habitation pour les résidences principales est une mesure bienvenue pour de nombreux Français, il est important de rappeler que cette disposition ne s'applique pas aux résidences secondaires. 

Quels sont les inconvénients de la location saisonnière ? 

Si la location saisonnière présente des avantages, le bailleur ne doit pas négliger ses obligations. Le décret n° 2015-587 du 29 mai 2015 relatif aux locations meublées saisonnières stipule que le bailleur doit mettre à disposition du locataire un logement meublé et équipé. Le coût de leur achat et de leur remplacement en cas de besoin sont à prendre en compte avant d'opter pour ce type de location. 

De plus, l'usure du logement est plus importante en location saisonnière. En effet, la succession de locataires saisonniers peut engendrer accélérer ce phénomène par rapport à une location à l'année.

Enfin, la location saisonnière s'avère chronophage. En effet, à chaque changement de locataire, le propriétaire doit procéder au ménage, à l'accueil des locataires et à la remise des clés. Si ces tâches peuvent être déléguées à des professionnels de l'entretien ou à des conciergeries spécialisées, cela représente un coût supplémentaire qui vient grever les revenus locatifs.

L'encadrement de la location saisonnière

Face à l'augmentation croissante des locations saisonnières et à son impact sur le marché immobilier, de nombreuses municipalités ont décidé d'encadrer cette pratique. Si la liberté de louer son bien en meublé saisonnier est reconnue, les propriétaires ne peuvent dépasser 120 jours de location par an. 

Location à l’année entre particuliers : plus stable mais moins rentable

Si la location saisonnière attire souvent les propriétaires bailleurs par son potentiel de rentabilité locative élevée, la location à l'année présente aussi des avantages non négligeables. 

Quels sont les avantages de la location de sa résidence principale à l'année ? 

La location longue durée offre une meilleure visibilité sur les revenus locatifs à venir. Néanmoins, le bailleur doit garder à l'esprit qu'il devra s'acquitter de la taxe foncière qui viendra grever une partie de ces revenus. 

Étant donné que les changements de locataires sont moins fréquents que pour la location saisonnière, le coût de remise en état du logement est plus faible. La gestion locative s'avère également moins chronophage en location à l'année. En effet, le processus de recherche d'un nouveau locataire est beaucoup moins fréquent, ce qui représente un gain de temps et d'énergie considérable pour le propriétaire bailleur.

Quels sont les inconvénients de la location à l'année ?

La location longue durée implique un certain formalisme pour le propriétaire bailleur qui souhaite récupérer son logement. En effet, le bailleur ne peut mettre fin au bail sans motif valable. Il doit obligatoirement respecter une procédure de congé définie par la loi Alur de 2014.

De plus, les bailleurs sont soumis à l'encadrement des loyers si le logement se situe dans une zone tendue. Le bailleur ne peut pas fixer librement le loyer d'un logement vide ou meublé. Il doit respecter un loyer de référence défini par arrêté préfectoral.

FAQ

Comment déclarer une location meublée à un particulier à l'année ?

Les revenus issus de la location meublée à courte ou longue durée sont imposables dans la catégorie bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le régime d'imposition dépend du montant des revenus perçus : 

  • Le régime micro BIC lorsque les recettes annuelles sont inférieures à 77 700 € ; 
  • Le régime réel lorsque les revenus locatifs annuels sont supérieurs à 77 700 €.

Comment déclarer la location d'une habitation vide à l'année ?

Lorsqu'un propriétaire propose une location vide, les revenus sont déclarés dans la catégorie des revenus fonciers. Le régime d'imposition à appliquer varie selon le revenu brut perçu : 

  • Le régime micro-foncier lorsque les recettes brutes annuelles n'excèdent pas 15 000 € ; 
  • Le régime réel d'imposition lorsque le revenu brut annuel est supérieur à 15 000 €.
BailFacile - Logiciel de gestion locative

Découvrez l’application de gestion locative N°1

Inscription en 2 minutes

Gérez vos locations en totale autonomie avec BailFacile

BailFacile - Logiciel de gestion locative
Excellent|4.7 sur 1 989 avisLogo trustpilot

Sources

Partager

S'abonner à la newsletter

La newsletter des propriétaires-bailleurs

Comme 350 000 bailleurs, mettez-vous à jour sur l'actualité locative en moins de 10 minutes, 1 fois par mois.

Adresse e-mail

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité ainsi que les Conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

SOMMAIRE

  • Qu'est ce qu'une location à l'année ?
  • Location de courte durée VS Location à l'année 
  • FAQ
BailFacile - Logiciel de gestion locative

Découvrez l’application de gestion locative N°1

Inscription en 2 minutes