L’assurance habitation en colocation

Vous vous posez des questions à propos de l’assurance habitation dans le cadre d’un bail de colocation ? Trouvez toutes les réponses dans cet article. 

L’assurance habitation est-elle obligatoire pour une colocation ? 

Que ce soit seul, ou à plusieurs, dans une maison ou un appartement, il est obligatoire pour tout locataire d’assurer son logement. Peu importe la nature et le type de location, le propriétaire demandera systématiquement une attestation d’assurance habitation à son locataire. 

Quelle assurance habitation souscrire en colocation ? 

Les colocataires doivent souscrire au minimum à une assurance habitation garantissant les risques locatifs ainsi que les dommages divers tels que : 

  • Les incendies ; 
  • Les dégâts des eaux ; 
  • Les explosions. 

Il est souvent conseillé de souscrire à une assurance multirisque habitation pour garantir et protéger le logement au maximum. Les garanties des assurances habitation pour les colocations sont les mêmes que pour une assurance habitation classique.

Qui doit souscrire à l’assurance habitation en colocation ? 

Le bail de colocation offre le choix concernant la souscription à l’assurance habitation du logement : 

  • Le propriétaire peut souscrire directement à l’assurance pour le compte des colocataires. Cela simplifie fortement les démarches quand le bail est commun à tous les colocataires.
  • Les colocataires peuvent souscrire à l’assurance habitation par eux-mêmes, mais la gestion en cas de sinistre peut s’avérer plus complexe car ils vont devoir prévenir l’assureur des entrées et sorties au sein du logement, afin d’assurer l’actualisation du contrat.
Limiter le risque

Si les colocataires font le choix de souscrire séparément, il est, toutefois, conseillé de se diriger vers la même compagnie d’assurance afin de limiter au maximum le risque de litige et la durée de traitement de l’indemnisation.

Le propriétaire souscrit à l’assurance habitation pour la colocation 

Le propriétaire a la possibilité de souscrire lui-même à une assurance habitation pour assurer son logement mis en colocation. Dans ce cas, il souscrit l’assurance habitation pour le compte des colocataires qui couvrent seulement les risques locatifs. Le propriétaire va alors ajouter 1 douzième de la côtisation annuelle au montant global du loyer. 

Majoration si le bailleur effectue les démarches

Le propriétaire peut aussi ajouter une majoration car il fait les démarches, qui ne peut toutefois excéder 10% du montant.

Comment mettre à jour son contrat d’habitation en colocation ? 

La colocation par nature a un taux de rotation plus élevé qu’une location classique, ce qui signifie qu’il est fort probable qu'un ou plusieurs colocataires quittent le logement et que d’autres les remplacent.

De manière générale, tout départ et toute arrivée doivent être signalés à l’assureur. Lorsque votre assureur aura reçu l’avis de ce changement, il vous fournira un avenant au contrat pour l'attester.

Pour trouver la meilleure offre d’assurance habitation pour votre colocation, nous vous conseillons d’effectuer un comparatif des assurances habitation disponibles sur le marché.