Le logement mis en locationSurface habitable : Définition et calcul
Quelle surface habitable déclarer aux impôts

Quelle surface habitable déclarer aux impôts ?

Lorsque vous allez déclarer vos impôts, il peut être utile de connaître la surface habitable de votre logement. Cela est d’autant plus important si vous avez mis en location votre bien. Découvrons ensemble quelle surface habitable déclarer aux impôts.

Qu’est-ce que la surface habitable ?

La surface habitable est la surface de plancher de l’habitation. C’est le résultat d’un calcul qui est obtenu en m² et qui définit l’espace réellement disponible pour les occupants. À cette surface se déduisent certains espaces qui ne sont pas pris en compte dans le calcul. Nous aborderons ces espaces par la suite.

Pourquoi connaître la surface habitable pour déclarer aux impôts ?

Être propriétaire d’un bien immobilier entraîne de nombreuses obligations fiscales et administratives. Parmi elles, le propriétaire se doit de déclarer la surface habitable des biens en sa possession, qu’il s’agisse d’une maison individuelle, d’un appartement ou d’un immeuble de rapport. Cette exigence a pour but de protéger un éventuel acheteur dans le cadre d’une vente immobilière. 

En résumé

La surface habitable permet de fixer une surface exacte pour les acquéreurs ainsi que pour les vendeurs. 

Comment déterminer la surface habitable à déclarer aux impôts ?

Seule la surface habitable de votre logement est à déclarer aux impôts. Le calcul de la surface habitable est simple : vous prenez une pièce et multipliez sa largeur par sa longueur. 

Néanmoins, certains espaces ne sont pas pris en compte dans ce calcul.

Surface habitable : base de calcul des impôts locaux

Calculer la surface habitable de votre logement permet de définir la valeur locative cadastrale de votre bien. Cette information va servir de base au calcul des impôts locaux. La valeur de votre bien est calculée sur la base de la surface habitable mais également à partir d’autres paramètres tels que :