Ouverture Compteur Gaz | Démarche + Tarifs + Délais
Ouverture Compteur Gaz | Démarche + Tarifs + Délais

Ouverture Compteur Gaz | Démarche + Tarifs + Délais

L’ouverture d’un compteur gaz représente une démarche obligatoire et payante si vous emménagez dans un nouveau logement déjà raccordé. La procédure est simple : elle consiste à souscrire une offre de gaz auprès du fournisseur de votre choix. Mais quels sont les délais pour bénéficier du gaz domestique chez vous ? Combien l’intervention coûte-t-elle ? Peut-on la réaliser soi-même ? Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir en matière d’ouverture de compteur gaz.

Comment ouvrir un compteur gaz en ville ?

Quand ouvrir un compteur gaz ?

L’ouverture d’un compteur gaz lorsque le gaz a été coupé dans le logement

Si vous êtes sur le point d’emménager dans un logement raccordé au gaz, l’ouverture du compteur doit être réalisée en amont. Mais en amont, ça veut dire quoi au juste ? Faut-il contacter le fournisseur de gaz avant le déménagement ou bien l’appeler une fois sur place ?

Pour vous assurer que le gaz soit bien présent à votre arrivée, nous vous recommandons vivement de vous charger de ces démarches à minima deux semaines avant le jour du déménagement.

Quant à la marche à suivre, elle est très simple. Vous devez veiller à :

  1. résilier le précédent contrat lié à votre ancien logement ;
  2. souscrire un nouveau contrat cette fois rattaché à votre nouvelle habitation.

Au moment de la souscription, le distributeur vous propose un rendez-vous de mise en service. Concrètement, cela signifie qu’un technicien vient se charger de réactiver le compteur gaz de votre nouveau logement.

Attention

S’il s’agit d’un logement neuf n’ayant pas encore fait l’objet d’un raccordement, la procédure de mise en service du compteur est beaucoup plus longue. Comptez plusieurs semaines voire plusieurs mois selon l’ampleur des travaux.

L’ouverture d’un compteur lorsque le bien est encore alimenté en gaz

Imaginons maintenant que le précédent occupant des lieux ait oublié de résilier son contrat. Vous vous retrouvez dans un nouveau logement avec un compteur gaz déjà ouvert, certes, mais malheureusement pas à votre nom. Comment faire ? Dans ce cas, la mise en service se fait au moment de la souscription de votre contrat. Autrement dit, il vous suffit de contacter le fournisseur gaz de votre choix et de mettre le contrat en cours à votre nom. Et si aucune intervention technique n’est requise, les frais de mise en service eux resteront eux bien prélevés par le fournisseur avant d’être reversés à GRDF.

Qui ouvre un compteur gaz ?

L’ouverture du compteur gaz est directement effectuée par un technicien GRDF. L’intervention est déclenchée par la souscription du contrat. Les deux étapes vont de pairs. En d’autres termes, vous souscrivez, le distributeur de gaz vous propose un rendez-vous pour ouvrir le compteur puis transmet la demande à un technicien GRDF. Le professionnel se déplace ensuite à votre domicile pour procéder à l’intervention.

Le délai d’ouverture d’un compteur gaz

Passons maintenant aux différents délais d’ouverture d’un compteur gaz. Car oui, il y en a plusieurs, et la période d’attente dépend essentiellement de vos préférences et du temps dont vous disposez. Il va falloir compter :

  • 5 jours pour une mise en service standard ;
  • 1 à 2 jours pour une mise en service express ;
  • moins de 24 heures pour une mise en service d’urgence ;
  • 5 jours pour la mise en service d’un logement neuf.
Attention

La demande d'ouverture pour un compteur gaz dans un logement neuf ne pourra se faire qu’une fois l’ensemble des travaux achevés.

Combien coûte l’ouverture d’un compteur gaz ? Les différents prix

Tout comme les délais d’ouverture varient en fonction des préférences du client, pour le coût de l’intervention, c’est la même chose ! Il faudra donc compter :

  • 19,88 € pour une ouverture standard ;
  • 63,81 € pour une ouverture express ;
  • 153,10 € pour une ouverture d’urgence ;
  • 19,88 € pour la mise en service d’un logement neuf.
Bon à savoir

Comme l’ouverture d’un compteur gaz est directement réalisé par GRDF, Les prix pratiqués pour la prestation sont identiques et ce peu importe le fournisseur d'énergie choisi. La seule variation tarifaire pour le client dépend des délais d’exécution de l’intervention.

Les frais d’ouverture d’un compteur gaz côté locataire

Vous avez maintenant connaissance de l’ensemble des prix pratiqués pour l’ouverture du compteur gaz. Mais une interrogation subsiste : sur qui est répercuté le coût de l’intervention ? Autrement dit, qui du propriétaire ou du locataire est redevable des frais de mise en service ? Et bien ça dépend.

Si le propriétaire est également l’occupant des lieux, la question ne se pose pas. Les frais seront supportés par le propriétaire. Cependant il en va différemment lorsque le bien est mis en location. Le responsable du paiement devient alors le titulaire du contrat. C’est-à-dire ? Et bien cela peut être aussi bien le propriétaire que le locataire. Si nous entrons un peu plus dans le détail, deux cas de figure peuvent se présenter pour le locataire :

  1. Le gaz est inclus dans les charges (donc dans le loyer) : les frais d’ouverture du compteur restent à la charge du propriétaire. Ce dernier doit procéder à l’intervention au moment de l’acquisition du logement. Il règle les frais de mise en service dans un premier temps puis répercute chaque mois le montant de l’abonnement au locataire dans ses charges.
  2. Le gaz n’est pas inclus dans les charges : dans ce second cas, le locataire doit procéder à l’ouverture du compteur au moment de son emménagement et régler lui-même ses mensualités.
Bon à savoir

Lorsque le locataire assure l’ouverture du compteur gaz, il est libre de choisir le fournisseur de son choix. Le propriétaire n’a pas son mot à dire. Et pour faciliter ces démarches, le bailleur doit mettre à la disposition du locataire certaines informations utiles telles que le nom du précédent locataire ou encore le numéro de PCE (Point de Comptage et d’Estimation). Cela permet au locataire d’avoir de bonnes informations lorsqu’il contacte le fournisseur et le distributeur peut dans le même temps identifier rapidement le compteur pour accélérer sa mise en service. Tout le monde est gagnant.

Comment savoir si un compteur gaz est déjà ouvert ?

Passons maintenant à une question que tout locataire peut se poser au moment de l’emménagement : comment savoir si le compteur gaz est déjà ouvert ? Pour obtenir la réponse, un test d’appareils s’impose. Si lorsque vous l’activez, aucun des équipements fonctionnant au gaz ne répond, c’est qu’il y a fort à parier que le compteur gaz est fermé. Dans cette situation, différentes étapes sont à suivre pour obtenir sa réouverture.

Quelles sont les démarches pour ouvrir un compteur gaz ?

Être rapide et efficace pour ouvrir votre compteur gaz, c’est possible. Pour cela voici la marche à suivre.

Préparer les informations utiles

Lors d’une ouverture de compteur, l’étape la plus évidente consiste à contacter le fournisseur et souscrire un contrat. Néanmoins, pour que cette démarche soit rapide et efficace encore faut-il être réactif face à votre interlocuteur. Pour éviter de vous retrouver perdu durant votre échange téléphonique avec le fournisseur de gaz, listons ensemble toutes les informations préalables qui pourront vous être réclamées dans lors de votre demande d'ouverture:

  • l’adresse intégrale du logement : numéro d’appartement, étage, etc. ;
  • votre date d’emménagement ;
  • le nom de l’ancien occupant ;
  • un RIB (afin de mettre en place les prélèvements automatiques) ;
  • le numéro PCE (Point de Comptage et d’Estimation) : le numéro est remis lors de l’installation du nouveau compteur gaz (il est à conserver précieusement).

Ce n’est qu’après avoir réuni ces différentes informations que vous pourrez alors passer à l’étape suivante.

Contacter le fournisseur de gaz de votre choix

La seconde étape pour ouvrir son compteur gaz consiste à réaliser une demande auprès du fournisseur de votre choix. Une fois que c’est fait, le distributeur mandate ensuite GRDF qui se charge directement de l’ouverture de votre compteur.

Attention

Votre contrat de gaz ne peut pas être transféré d’un logement à l’autre. Cela signifie que le jour de l’emménagement vous devez penser à résilier le contrat de gaz rattaché à votre précédente adresse. La procédure est simple, il vous suffit de contacter votre ancien fournisseur. Encore mieux, pour certains distributeurs il est même possible de réaliser la démarche directement en ligne ! Que se passe-t-il si vous ne le faites pas ? Et bien dans le cas contraire, la consommation du nouvel occupant des lieux risque de vous être réclamée voire directement prélevée !

Comment raccorder son logement au réseau GRDF ?

Terminons cet article sur un point un peu plus spécifique : le cas d’un logement qui ne serait pas encore raccordé au réseau GRDF. Comment faire ?

Tout d’abord, notons qu’une ouverture de compteur est impossible si le logement n’est pas au préalable raccordé au réseau GRDF. Il va donc falloir demander dans un premier temps le raccordement gaz avant la mise en service du compteur. Et pour ce faire, certaines étapes sont indispensables :

  1. faire une demande auprès de GRDF : directement sur le site internet ou par téléphone au 09 69 36 35 34 ;
  2. confirmer la proposition du distributeur (via le site internet ou par voie postale) ;
  3. planifier votre date de raccordement avec un gestionnaire ;
  4. déterminer avec lui la date d’ouverture de votre compteur gaz.
Bon à savoir

Les coûts de raccordement sont généralement bien supérieurs à ceux d’une ouverture de compteur classique. Ces derniers varient en fonction de la situation géographique du logement vis-à-vis du réseau de distribution et sont compris entre 350 € et 1020 €.

FAQ

Un locataire peut-il choisir librement le fournisseur de gaz de son choix ?

Oui, chaque particulier est libre de choisir le fournisseur de son choix. Le propriétaire ne peut faire peser aucune contrainte sur ce dernier.

Qu’est-ce que le certificat Qualigaz ?

Le certificat Qualigaz atteste de la conformité des installations de gaz dans votre logement. Il est donc indispensable pour qu’un fournisseur puisse approvisionner votre habitation en gaz. À noter que ce certificat doit être demandé seulement une fois les travaux d’installation de gaz terminés. De même Qualigaz fait partie des organismes référents, mais il en existe d’autres comme Dekra ou Copraudit par exemple. Rassurez-vous sur un point, si vous avez fait appel à un professionnel reconnu PG (professionnel du gaz) pour travaux d’installation alors le spécialiste se charge directement d’initier la demande. En revanche lorsque le professionnel n’est pas agréé ou que vous effectuez les travaux vous-même alors la demande reste à votre charge.

Comment faire la demande de première mise en service du compteur gaz ?

Pour une ouverture de compteur gaz rapide et efficace voici toutes les informations préalables à réunir :

  • l’adresse intégrale du logement : numéro d’appartement, étage, etc. ;
  • votre date d’emménagement ;
  • le nom de l’ancien occupant ;
  • votre RIB (afin de mettre en place les prélèvements automatiques) ;
  • le numéro PCE (Point de Comptage et d’Estimation) : le numéro est remis lors de l’installation du nouveau compteur gaz (il est à conserver précieusement).

Ces éléments vous seront impérativement demandés lors d’une souscription (en ligne ou par téléphone). Une fois rassemblés, il ne vous reste plus qu’à réaliser une demande auprès du fournisseur de votre choix.

Peut-on procéder soi-même à l’ouverture d’un compteur ?

Procéder soi-même à l’ouverture d’un compteur est fortement déconseillé. Connaissant les dangers que peut entraîner une fuite même minime, on comprend évidemment pourquoi l’ouverture d’un compteur gaz est hautement sécurisée. D’autre part, le technicien GRDF reste le seul habilité à vous remettre une attestation de conformité de l’installation au gaz. Comme précité, c’est un document obligatoire pour souscrire ensuite un contrat auprès du fournisseur d’énergie de votre choix.

Quels sont les tarifs pour l'ouverture d'un compteur gaz ?

Les tarifs d’ouverture varient selon les préférences du client. Comptez 19,88€ pour une ouverture standard, 63,81€ pour une ouverture express. Les prix peuvent meme monter jusqu' à 153€ pour une ouverture d'urgence.

Ouverture Compteur Gaz | Démarche + Tarifs + Délais

L’ouverture d’un compteur gaz représente une démarche obligatoire et payante si vous emménagez dans un nouveau logement déjà raccordé. La procédure est simple : elle consiste à souscrire une offre de gaz auprès du fournisseur de votre choix. Mais quels sont les délais pour bénéficier du gaz domestique chez vous ? Combien l’intervention coûte-t-elle ? Peut-on la réaliser soi-même ? Vous trouverez dans cet article tout ce qu’il y a à savoir en matière d’ouverture de compteur gaz.

Comment ouvrir un compteur gaz en ville ?

Quand ouvrir un compteur gaz ?

L’ouverture d’un compteur gaz lorsque le gaz a été coupé dans le logement

Si vous êtes sur le point d’emménager dans un logement raccordé au gaz, l’ouverture du compteur doit être réalisée en amont. Mais en amont, ça veut dire quoi au juste ? Faut-il contacter le fournisseur de gaz avant le déménagement ou bien l’appeler une fois sur place ?

Pour vous assurer que le gaz soit bien présent à votre arrivée, nous vous recommandons vivement de vous charger de ces démarches à minima deux semaines avant le jour du déménagement.

Quant à la marche à suivre, elle est très simple. Vous devez veiller à :

  1. résilier le précédent contrat lié à votre ancien logement ;
  2. souscrire un nouveau contrat cette fois rattaché à votre nouvelle habitation.

Au moment de la souscription, le distributeur vous propose un rendez-vous de mise en service. Concrètement, cela signifie qu’un technicien vient se charger de réactiver le compteur gaz de votre nouveau logement.

Attention

S’il s’agit d’un logement neuf n’ayant pas encore fait l’objet d’un raccordement, la procédure de mise en service du compteur est beaucoup plus longue. Comptez plusieurs semaines voire plusieurs mois selon l’ampleur des travaux.

L’ouverture d’un compteur lorsque le bien est encore alimenté en gaz

Imaginons maintenant que le précédent occupant des lieux ait oublié de résilier son contrat. Vous vous retrouvez dans un nouveau logement avec un compteur gaz déjà ouvert, certes, mais malheureusement pas à votre nom. Comment faire ? Dans ce cas, la mise en service se fait au moment de la souscription de votre contrat. Autrement dit, il vous suffit de contacter le fournisseur gaz de votre choix et de mettre le contrat en cours à votre nom. Et si aucune intervention technique n’est requise, les frais de mise en service eux resteront eux bien prélevés par le fournisseur avant d’être reversés à GRDF.

Qui ouvre un compteur gaz ?

L’ouverture du compteur gaz est directement effectuée par un technicien GRDF. L’intervention est déclenchée par la souscription du contrat. Les deux étapes vont de pairs. En d’autres termes, vous souscrivez, le distributeur de gaz vous propose un rendez-vous pour ouvrir le compteur puis transmet la demande à un technicien GRDF. Le professionnel se déplace ensuite à votre domicile pour procéder à l’intervention.

Le délai d’ouverture d’un compteur gaz

Passons maintenant aux différents délais d’ouverture d’un compteur gaz. Car oui, il y en a plusieurs, et la période d’attente dépend essentiellement de vos préférences et du temps dont vous disposez. Il va falloir compter :

  • 5 jours pour une mise en service standard ;
  • 1 à 2 jours pour une mise en service express ;
  • moins de 24 heures pour une mise en service d’urgence ;
  • 5 jours pour la mise en service d’un logement neuf.
Attention

La demande d'ouverture pour un compteur gaz dans un logement neuf ne pourra se faire qu’une fois l’ensemble des travaux achevés.

Combien coûte l’ouverture d’un compteur gaz ? Les différents prix

Tout comme les délais d’ouverture varient en fonction des préférences du client, pour le coût de l’intervention, c’est la même chose ! Il faudra donc compter :

  • 19,88 € pour une ouverture standard ;
  • 63,81 € pour une ouverture express ;
  • 153,10 € pour une ouverture d’urgence ;
  • 19,88 € pour la mise en service d’un logement neuf.
Bon à savoir

Comme l’ouverture d’un compteur gaz est directement réalisé par GRDF, Les prix pratiqués pour la prestation sont identiques et ce peu importe le fournisseur d'énergie choisi. La seule variation tarifaire pour le client dépend des délais d’exécution de l’intervention.

Les frais d’ouverture d’un compteur gaz côté locataire

Vous avez maintenant connaissance de l’ensemble des prix pratiqués pour l’ouverture du compteur gaz. Mais une interrogation subsiste : sur qui est répercuté le coût de l’intervention ? Autrement dit, qui du propriétaire ou du locataire est redevable des frais de mise en service ? Et bien ça dépend.

Si le propriétaire est également l’occupant des lieux, la question ne se pose pas. Les frais seront supportés par le propriétaire. Cependant il en va différemment lorsque le bien est mis en location. Le responsable du paiement devient alors le titulaire du contrat. C’est-à-dire ? Et bien cela peut être aussi bien le propriétaire que le locataire. Si nous entrons un peu plus dans le détail, deux cas de figure peuvent se présenter pour le locataire :

  1. Le gaz est inclus dans les charges (donc dans le loyer) : les frais d’ouverture du compteur restent à la charge du propriétaire. Ce dernier doit procéder à l’intervention au moment de l’acquisition du logement. Il règle les frais de mise en service dans un premier temps puis répercute chaque mois le montant de l’abonnement au locataire dans ses charges.
  2. Le gaz n’est pas inclus dans les charges : dans ce second cas, le locataire doit procéder à l’ouverture du compteur au moment de son emménagement et régler lui-même ses mensualités.
Bon à savoir

Lorsque le locataire assure l’ouverture du compteur gaz, il est libre de choisir le fournisseur de son choix. Le propriétaire n’a pas son mot à dire. Et pour faciliter ces démarches, le bailleur doit mettre à la disposition du locataire certaines informations utiles telles que le nom du précédent locataire ou encore le numéro de PCE (Point de Comptage et d’Estimation). Cela permet au locataire d’avoir de bonnes informations lorsqu’il contacte le fournisseur et le distributeur peut dans le même temps identifier rapidement le compteur pour accélérer sa mise en service. Tout le monde est gagnant.

Comment savoir si un compteur gaz est déjà ouvert ?

Passons maintenant à une question que tout locataire peut se poser au moment de l’emménagement : comment savoir si le compteur gaz est déjà ouvert ? Pour obtenir la réponse, un test d’appareils s’impose. Si lorsque vous l’activez, aucun des équipements fonctionnant au gaz ne répond, c’est qu’il y a fort à parier que le compteur gaz est fermé. Dans cette situation, différentes étapes sont à suivre pour obtenir sa réouverture.

Quelles sont les démarches pour ouvrir un compteur gaz ?

Être rapide et efficace pour ouvrir votre compteur gaz, c’est possible. Pour cela voici la marche à suivre.

Préparer les informations utiles

Lors d’une ouverture de compteur, l’étape la plus évidente consiste à contacter le fournisseur et souscrire un contrat. Néanmoins, pour que cette démarche soit rapide et efficace encore faut-il être réactif face à votre interlocuteur. Pour éviter de vous retrouver perdu durant votre échange téléphonique avec le fournisseur de gaz, listons ensemble toutes les informations préalables qui pourront vous être réclamées dans lors de votre demande d'ouverture:

  • l’adresse intégrale du logement : numéro d’appartement, étage, etc. ;
  • votre date d’emménagement ;
  • le nom de l’ancien occupant ;
  • un RIB (afin de mettre en place les prélèvements automatiques) ;
  • le numéro PCE (Point de Comptage et d’Estimation) : le numéro est remis lors de l’installation du nouveau compteur gaz (il est à conserver précieusement).

Ce n’est qu’après avoir réuni ces différentes informations que vous pourrez alors passer à l’étape suivante.

Contacter le fournisseur de gaz de votre choix

La seconde étape pour ouvrir son compteur gaz consiste à réaliser une demande auprès du fournisseur de votre choix. Une fois que c’est fait, le distributeur mandate ensuite GRDF qui se charge directement de l’ouverture de votre compteur.

Attention

Votre contrat de gaz ne peut pas être transféré d’un logement à l’autre. Cela signifie que le jour de l’emménagement vous devez penser à résilier le contrat de gaz rattaché à votre précédente adresse. La procédure est simple, il vous suffit de contacter votre ancien fournisseur. Encore mieux, pour certains distributeurs il est même possible de réaliser la démarche directement en ligne ! Que se passe-t-il si vous ne le faites pas ? Et bien dans le cas contraire, la consommation du nouvel occupant des lieux risque de vous être réclamée voire directement prélevée !

Comment raccorder son logement au réseau GRDF ?

Terminons cet article sur un point un peu plus spécifique : le cas d’un logement qui ne serait pas encore raccordé au réseau GRDF. Comment faire ?

Tout d’abord, notons qu’une ouverture de compteur est impossible si le logement n’est pas au préalable raccordé au réseau GRDF. Il va donc falloir demander dans un premier temps le raccordement gaz avant la mise en service du compteur. Et pour ce faire, certaines étapes sont indispensables :

  1. faire une demande auprès de GRDF : directement sur le site internet ou par téléphone au 09 69 36 35 34 ;
  2. confirmer la proposition du distributeur (via le site internet ou par voie postale) ;
  3. planifier votre date de raccordement avec un gestionnaire ;
  4. déterminer avec lui la date d’ouverture de votre compteur gaz.
Bon à savoir

Les coûts de raccordement sont généralement bien supérieurs à ceux d’une ouverture de compteur classique. Ces derniers varient en fonction de la situation géographique du logement vis-à-vis du réseau de distribution et sont compris entre 350 € et 1020 €.

FAQ

Un locataire peut-il choisir librement le fournisseur de gaz de son choix ?

Oui, chaque particulier est libre de choisir le fournisseur de son choix. Le propriétaire ne peut faire peser aucune contrainte sur ce dernier.

Qu’est-ce que le certificat Qualigaz ?

Le certificat Qualigaz atteste de la conformité des installations de gaz dans votre logement. Il est donc indispensable pour qu’un fournisseur puisse approvisionner votre habitation en gaz. À noter que ce certificat doit être demandé seulement une fois les travaux d’installation de gaz terminés. De même Qualigaz fait partie des organismes référents, mais il en existe d’autres comme Dekra ou Copraudit par exemple. Rassurez-vous sur un point, si vous avez fait appel à un professionnel reconnu PG (professionnel du gaz) pour travaux d’installation alors le spécialiste se charge directement d’initier la demande. En revanche lorsque le professionnel n’est pas agréé ou que vous effectuez les travaux vous-même alors la demande reste à votre charge.

Comment faire la demande de première mise en service du compteur gaz ?

Pour une ouverture de compteur gaz rapide et efficace voici toutes les informations préalables à réunir :

  • l’adresse intégrale du logement : numéro d’appartement, étage, etc. ;
  • votre date d’emménagement ;
  • le nom de l’ancien occupant ;
  • votre RIB (afin de mettre en place les prélèvements automatiques) ;
  • le numéro PCE (Point de Comptage et d’Estimation) : le numéro est remis lors de l’installation du nouveau compteur gaz (il est à conserver précieusement).

Ces éléments vous seront impérativement demandés lors d’une souscription (en ligne ou par téléphone). Une fois rassemblés, il ne vous reste plus qu’à réaliser une demande auprès du fournisseur de votre choix.

Peut-on procéder soi-même à l’ouverture d’un compteur ?

Procéder soi-même à l’ouverture d’un compteur est fortement déconseillé. Connaissant les dangers que peut entraîner une fuite même minime, on comprend évidemment pourquoi l’ouverture d’un compteur gaz est hautement sécurisée. D’autre part, le technicien GRDF reste le seul habilité à vous remettre une attestation de conformité de l’installation au gaz. Comme précité, c’est un document obligatoire pour souscrire ensuite un contrat auprès du fournisseur d’énergie de votre choix.

Quels sont les tarifs pour l'ouverture d'un compteur gaz ?

Les tarifs d’ouverture varient selon les préférences du client. Comptez 19,88€ pour une ouverture standard, 63,81€ pour une ouverture express. Les prix peuvent meme monter jusqu' à 153€ pour une ouverture d'urgence.

Flèche vers le bas

Votre gestion locative plus simple, rapide et sereine.

Prêt à passer votre gestion locative en pilote automatique ?

CheckSans engagement

CheckRésiliation sans frais en 1 clic