Relevé de Compteur | Tutoriel | Eau + Électricité + Gaz
Relevé de Compteur | Tutoriel | Eau + Électricité + Gaz

Relevé de Compteur | Tutoriel | Eau + Électricité + Gaz

Pour qui souhaite suivre sa consommation d’énergie, une étape est capitale : celle du relevé de compteur. Si les fournisseurs se chargent eux-mêmes de mesurer et récupérer ces informations 2 fois par an, nombreux sont aujourd’hui les particuliers qui décident d’effectuer leur auto-relève. L’objectif est triple : suivre leur consommation, réduire certaines habitudes trop énergivores et anticiper leurs dépenses. Eau, gaz, électricité… Si vous aussi vous désirez avoir un meilleur aperçu de vos dépenses en matière de consommation, voici la marche à suivre.

Les différents types de compteurs

Avant de s'engager dans un suivi régulier de sa consommation, bien connaître ses équipements est indispensable. Ce n'est pas votre cas ? Pas d’inquiétude, nous allons tout vous expliquer.

Le compteur électrique

Démarrons par le célèbre compteur électrique. À quoi sert-il au juste ? Son utilité première est de quantifier la consommation en électricité d’une habitation. Cet outil permet ensuite au fournisseur d’électricité de facturer cette consommation d’énergie au client.

Initialement les compteurs électriques sont électromécaniques. Ils ont ensuite été remplacés par des modèles électroniques classiques ou communicants (aussi appelés compteurs intelligents). Quelles différences entre les deux ?

  • les compteurs électromécaniques : ils sont dotés d’une petite vitre à l’intérieur de laquelle se trouve une roue qui tourne pour comptabiliser votre consommation d’énergie ;
  • les compteurs électroniques : ils sont constitués d’un affichage digital et lorsqu’ils sont communicants ils peuvent aussi transmettre des informations par ondes radio ou fils électriques.

Le compteur gaz

En ce qui concerne le compteur gaz, c’est la même chose. Sa mise en place permet au fournisseur de connaître le volume d’énergie consommée dans le logement puis de vous facturer sur la base d’une consommation réelle. Cet outil de mesure peut revêtir différentes formes :

  • Le compteur traditionnel : également appelé compteur sec, ce compteur a la forme rectangulaire ou carré représente le modèle le plus ancien sur le marché. Il permet de mesurer la quantité de gaz consommée dans un logement en m3. Les données sont ensuite transcrites sur l’écran à partir duquel vous allez pouvoir relever votre compteur gaz.
  • le compteur communiquant Gazpar : tout comme le compteur électrique communiquant, les modèles Gazpar représentent une nouvelle génération de compteurs. L’écran est digital et vous laisse la faculté de consulter votre index exactement de la même façon que sur un compteur classique. Une différence subsiste : le fait de transmettre des informations à votre fournisseur de façon instantanée.

Le compteur d’eau

Après l’électricité, le gaz, parlons à présent du compteur d'eau. Pour quantifier votre consommation, trois types de compteurs existent :

  1. le compteur à turbine : il mesure la vitesse du débit de l’eau et en déduit de la quantité consommée ;
  2. le compteur volumétrique : il mesure le volume d’eau et possède davantage de précision qu’un compteur à turbine ;
  3. le compteur d’eau communicant : il transmet des informations au fournisseur de façon instantanée.

Chacun des réseaux dispose donc d’équipements intelligents, plus ou moins avancés, capables de retracer avec précision votre consommation d’eau, de gaz ou d'électricité.

Où trouver un compteur ?

Si la consommation d’énergie peut être mesurée à l’aide du compteur, reste encore à savoir où le trouver dans un logement. Nous avons tous déjà fait l’expérience de se demander à l’occasion d’un emménagement : « Mais où peut bien se trouver mon compteur électrique ? ». Et bien ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que ces outils de mesure sont toujours répartis aux mêmes endroits, dans des coins « stratégiques ». Cela peut être :

  • dans l’entrée du logement ;
  • dans la cuisine ;
  • dans la cave ;
  • à l’extérieur du logement (placard sur le palier, encastré dans un mur, local technique…).

Si vous venez d’emménager dans un nouveau logement, ces endroits sont donc les premiers dans lesquels nous vous recommandons de chercher !

Comment se passe le relevé de compteur ?

Une fois le compteur trouvé et son ouverture réalisée, des relevés seront effectués plusieurs fois dans l’année. Ces derniers peuvent directement se faire par les fournisseurs d’eau, d’électricité ou de gaz naturel. Mais le client peut aussi très bien procéder lui-même au relevé. En fonction de l’interlocuteur, l’intervention peut alors revêtir différentes appellations :

  • le relevé réel : un technicien se déplace chez vous pour lire les chiffres indiqués sur le compteur (l’intervention a généralement lieu tous les 6 mois) ;
  • le relevé estimé : le relevé estimé également appelé index intermédiaire est utilisé entre les relevés réels de manière à fractionner la facturation (valable surtout pour le relevé du compteur d’électricité et de gaz) ;
  • le relevé de confiance (ou auto-relevé) : le client déclare directement les chiffres présents sur son compteur à son fournisseur afin d’obtenir un relevé en temps réel ainsi qu’une facturation au plus près de sa consommation.

Mais comme nous l’avons vu précédemment, l’apparition des compteurs communicants accélère et modernise le fonctionnement actuel des relevés. Les informations sont en effet transmises en temps réel sans que le technicien n’ait à se déplacer ni le consommateur à informer le fournisseur.

Lire l’index de consommation sur un compteur : le tutoriel

Le compteur électrique

L’index sur un compteur ancien (électromécanique)

Passons maintenant à la pratique, à savoir : comment lire l’index sur son compteur ? Et vous allez voir c’est plutôt simple. Si vous possédez un compteur électromécanique, la marche à suivre pour réussir à lire l’index est la suivante :

  1. Relevez les chiffres indiqués sur le fond noir (sans tenir compte de ceux inscrits sur le fond rouge).
  2. Si vous résidez dans un immeuble et que les compteurs sont tous regroupés ensemble dans les parties communes, identifiez le vôtre à l’aide des trois derniers chiffres indiqués sur le compteur. Ils correspondent au numéro de matricule de compteur mentionné dans vos factures.

Exemple : N° 039823, votre numéro est le 823.

  1. Si le compteur dispose d’un seul cadran, il suffit de relever les chiffres indiqués.
  2. Si le compteur possède deux cadrans (heures pleines/heures creuses), relevez les chiffres mentionnés dans chacun des cadrans (HP/HC).

L’index sur un compteur récent (électronique)

Pour les logements les plus récents, des compteurs électroniques se substituent aux compteurs électromécaniques. Pour les identifier, c’est simple, ces compteurs plus récents sont généralement de couleur blanche ou grise et possèdent un écran digital auquel s’intègrent deux boutons.

Si le compteur fait l’objet d’une programmation heures pleines/heures creuses vous retrouverez une petite écriture HP ou « pleines »/HC ou « creuses » pour distinguer le relevé des heures pleines du relevé des heures creuses. Pour visualiser les chiffres, il vous suffit d’appuyer sur le bouton défilement.

Pour résumer, deux situations sont possibles :

  1. Si des chiffres sont indiqués sans texte et que vous avez souscrit une option de base (sans heures pleines ou creuses) : il vous suffit de relever les chiffres indiqués sur votre compteur électrique.
  2. Si des chiffres apparaissent avec une mention « creuse » ou « pleine » alors vous devez relever à la fois les chiffres mentionnés dans la tranche horaire heures pleines ainsi que ceux intégrés aux heures creuses. Vous les retrouverez en appuyant sur le bouton défilement.

Quid du compteur Enedis Linky ?

Quant au compteur Linky, les fonctionnalités sont identiques. Autrement dit, il vous suffit d’appuyer sur les boutons « + » ou « — » pour faire défiler les informations et relever les chiffres indiqués en heures pleines et creuses. Si votre compteur ne présente qu’un seul cadran, contentez-vous de relever les chiffres présentés en indiquant cette consommation en kWh.

Bon à savoir

Si les compteurs Linky sont tous regroupés dans les parties communes de votre immeuble, vous pouvez facilement identifier lequel est le vôtre en vous référant à votre identifiant.

Pour connaître votre identifiant, appuyer sur la touche « + » de votre compteur jusqu’à ce qu’un numéro à 14 chiffres apparaisse. Il s’agit du numéro de PRM (Point Référence Mesure ou PDL point de livraison).

Calculer sa consommation en électricité à partir du relevé de compteur

Savez-vous comment calculer votre consommation en électricité à partir de votre relevé de compteur ? Non ? Voici comment faire. Il faut savoir qu’un compteur n’est jamais remis à zéro. Donc pour connaître sa consommation à un instant T il suffit de réaliser le calcul suivant :

(Index affiché sur le compteur — Index de la précédente facture) x le prix du kWh du fournisseur d’énergie = votre consommation

Pensez également à ajouter à votre résultat l’abonnement mensuel.

Le compteur de gaz

Les démarches relatives au relevé du compteur électrique n’ont plus de secrets pour vous ? C’est parfait. Passons à présent à celles rattachées au compteur de gaz.

L’index d’un compteur de gaz classique

Lire correctement l’index de votre équipement est facile. Il s’agit de relever les 5 premiers chiffres présents sur le fond noir (et non le fond rouge). Ils correspondent au nombre de m3 consommés.

L’index d’un compteur Gazpar

Si le relevé d’un compteur de gaz classique est simple à réaliser, celui d’un compteur Gazpar est un jeu d’enfants ! Il est d’ailleurs inutile de relever le compteur sur ce type d’équipement… Ce dernier se fait automatiquement ! Mais vous pouvez néanmoins assurer un suivi de votre consommation en relevant régulièrement les chiffres indiqués sur l’écran. Comme pour les compteurs classiques, seuls ceux inscrits sur le fond noir sont à prendre en compte.

Comment relever son compteur eau ?

Relevé du compteur électrique, du compteur de gaz… Qu’en est-il du compteur d’eau ? Ce dernier cas est sans doute le plus simple des trois dans la mesure où il n’existe qu’une série de chiffres à lire. La seule nuance à retenir est que les chiffres indiqués avant la virgule expriment le nombre de m3 consommés (il s’agit de la série de chiffres dans le fond noir qui seront utilisés pour la facturation), et ceux placés après la virgule indiquent la consommation en litres (les chiffres rouges).

Comment transmettre ensuite ce relevé ? L’envoi des informations peut se faire directement en ligne ou par téléphone.

Quels sont les délais en matière de relevé de compteur ?

Les compteurs sont relevés 2 fois par an, soit tous les 6 mois. En pratique, Enedis tout comme GRDF programment à l’avance un itinéraire de relève. L’objectif est de relever tous les compteurs d’un même quartier en même temps pour éviter aux techniciens de faire des allers retours inutiles. Et pour retrouver la date exacte du prochain relevé physique, il suffit de vous rendre sur votre dernière facture d’énergie.

FAQ

Comment communiquer son relevé de compteur EDF ? Est-ce possible en ligne ?

Pour communiquer son relevé de compteur EDF vous avez la possibilité de transmettre les informations directement en ligne (sur votre espace client), ou bien en contactant un conseiller EDF par téléphone.

Comment lire un relevé de compteur électrique ?

Lire son relevé de compteur électrique peut se faire de deux manières. Si vous possédez un compteur électromagnétique (compteurs les plus anciens, le boitier est généralement bleu ou noir), il vous suffit de lire les chiffres présents dans le cadran. Il s’agit de l’index de consommation en kWh.

Si maintenant votre compteur électromagnétique présente 2 cadrans, c’est que vous disposez de l’option heures pleines/heures creuses. Dans ce cas vous distinguerez une mention « HC » en dessous des chiffres indiquant la consommation d’énergie en heures creuses ainsi qu’un « HP » pour celle en heures pleines.

Si enfin vous possédez un compteur plus récent (compteur électronique, le boitier est blanc ou gris), l’index de consommation est directement visible sur l’écran digital. Vous avez alors la possibilité de naviguer sur le compteur en faisant défiler les options avec le bouton défilement. Cela vous permet notamment de lire votre consommation selon si vous êtes en heures pleines ou creuses.

Comment relever un compteur Linky ?

Pour relever un compteur Linky, il vous suffit d’appuyer sur les boutons « + » ou « — » puis de faire défiler les informations. Plusieurs chiffres vont apparaître et il ne vous restera alors plus qu’à inscrire ceux compris en heures pleines et ceux relevant des creuses. Si votre compteur ne présente qu’une seule série de chiffres, indiquez-le et relevez les chiffres présentés. C’est probablement que vous ne disposez pas de l’option heures pleines heures creuses.

Comment calculer sa consommation électrique au compteur ?

Pour calculer sa consommation électrique au compteur il faut réaliser le calcul suivant : (Index affiché sur le compteur — Index de la précédente facture) x le prix du kWh du fournisseur d’énergie = votre consommation. Ajoutez à ce résultat votre abonnement mensuel et vous obtenez votre consommation électrique à l’instant T.

Comment faire son relevé de compteur EDF ?

Pour faire son relevé de compteur, il faut dans un premier temps lire son index de consommation (chiffres présents sur le cadran du compteur), puis transmettre ces informations à votre fournisseur en ligne ou par téléphone.

Comment lire son numéro de compteur d’eau Veolia ?

Lire son compteur Véolia revient à identifier et indiquer l’unique série de chiffres présente sur votre compteur d’eau. Vous y trouverez les chiffres indiqués avant la virgule qui expriment le nombre de m3 consommés et servent à établir votre facture (il s’agit de la série de chiffres dans le fond noir), puis ceux placés après la virgule indiquant votre consommation en litres (les chiffres rouges). Une fois ces informations en votre possession, vous pouvez les transmettre en ligne ou par téléphone.

Relevé de Compteur | Tutoriel | Eau + Électricité + Gaz

Pour qui souhaite suivre sa consommation d’énergie, une étape est capitale : celle du relevé de compteur. Si les fournisseurs se chargent eux-mêmes de mesurer et récupérer ces informations 2 fois par an, nombreux sont aujourd’hui les particuliers qui décident d’effectuer leur auto-relève. L’objectif est triple : suivre leur consommation, réduire certaines habitudes trop énergivores et anticiper leurs dépenses. Eau, gaz, électricité… Si vous aussi vous désirez avoir un meilleur aperçu de vos dépenses en matière de consommation, voici la marche à suivre.

Les différents types de compteurs

Avant de s'engager dans un suivi régulier de sa consommation, bien connaître ses équipements est indispensable. Ce n'est pas votre cas ? Pas d’inquiétude, nous allons tout vous expliquer.

Le compteur électrique

Démarrons par le célèbre compteur électrique. À quoi sert-il au juste ? Son utilité première est de quantifier la consommation en électricité d’une habitation. Cet outil permet ensuite au fournisseur d’électricité de facturer cette consommation d’énergie au client.

Initialement les compteurs électriques sont électromécaniques. Ils ont ensuite été remplacés par des modèles électroniques classiques ou communicants (aussi appelés compteurs intelligents). Quelles différences entre les deux ?

  • les compteurs électromécaniques : ils sont dotés d’une petite vitre à l’intérieur de laquelle se trouve une roue qui tourne pour comptabiliser votre consommation d’énergie ;
  • les compteurs électroniques : ils sont constitués d’un affichage digital et lorsqu’ils sont communicants ils peuvent aussi transmettre des informations par ondes radio ou fils électriques.

Le compteur gaz

En ce qui concerne le compteur gaz, c’est la même chose. Sa mise en place permet au fournisseur de connaître le volume d’énergie consommée dans le logement puis de vous facturer sur la base d’une consommation réelle. Cet outil de mesure peut revêtir différentes formes :

  • Le compteur traditionnel : également appelé compteur sec, ce compteur a la forme rectangulaire ou carré représente le modèle le plus ancien sur le marché. Il permet de mesurer la quantité de gaz consommée dans un logement en m3. Les données sont ensuite transcrites sur l’écran à partir duquel vous allez pouvoir relever votre compteur gaz.
  • le compteur communiquant Gazpar : tout comme le compteur électrique communiquant, les modèles Gazpar représentent une nouvelle génération de compteurs. L’écran est digital et vous laisse la faculté de consulter votre index exactement de la même façon que sur un compteur classique. Une différence subsiste : le fait de transmettre des informations à votre fournisseur de façon instantanée.

Le compteur d’eau

Après l’électricité, le gaz, parlons à présent du compteur d'eau. Pour quantifier votre consommation, trois types de compteurs existent :

  1. le compteur à turbine : il mesure la vitesse du débit de l’eau et en déduit de la quantité consommée ;
  2. le compteur volumétrique : il mesure le volume d’eau et possède davantage de précision qu’un compteur à turbine ;
  3. le compteur d’eau communicant : il transmet des informations au fournisseur de façon instantanée.

Chacun des réseaux dispose donc d’équipements intelligents, plus ou moins avancés, capables de retracer avec précision votre consommation d’eau, de gaz ou d'électricité.

Où trouver un compteur ?

Si la consommation d’énergie peut être mesurée à l’aide du compteur, reste encore à savoir où le trouver dans un logement. Nous avons tous déjà fait l’expérience de se demander à l’occasion d’un emménagement : « Mais où peut bien se trouver mon compteur électrique ? ». Et bien ce que vous ne savez peut-être pas, c’est que ces outils de mesure sont toujours répartis aux mêmes endroits, dans des coins « stratégiques ». Cela peut être :

  • dans l’entrée du logement ;
  • dans la cuisine ;
  • dans la cave ;
  • à l’extérieur du logement (placard sur le palier, encastré dans un mur, local technique…).

Si vous venez d’emménager dans un nouveau logement, ces endroits sont donc les premiers dans lesquels nous vous recommandons de chercher !

Comment se passe le relevé de compteur ?

Une fois le compteur trouvé et son ouverture réalisée, des relevés seront effectués plusieurs fois dans l’année. Ces derniers peuvent directement se faire par les fournisseurs d’eau, d’électricité ou de gaz naturel. Mais le client peut aussi très bien procéder lui-même au relevé. En fonction de l’interlocuteur, l’intervention peut alors revêtir différentes appellations :

  • le relevé réel : un technicien se déplace chez vous pour lire les chiffres indiqués sur le compteur (l’intervention a généralement lieu tous les 6 mois) ;
  • le relevé estimé : le relevé estimé également appelé index intermédiaire est utilisé entre les relevés réels de manière à fractionner la facturation (valable surtout pour le relevé du compteur d’électricité et de gaz) ;
  • le relevé de confiance (ou auto-relevé) : le client déclare directement les chiffres présents sur son compteur à son fournisseur afin d’obtenir un relevé en temps réel ainsi qu’une facturation au plus près de sa consommation.

Mais comme nous l’avons vu précédemment, l’apparition des compteurs communicants accélère et modernise le fonctionnement actuel des relevés. Les informations sont en effet transmises en temps réel sans que le technicien n’ait à se déplacer ni le consommateur à informer le fournisseur.

Lire l’index de consommation sur un compteur : le tutoriel

Le compteur électrique

L’index sur un compteur ancien (électromécanique)

Passons maintenant à la pratique, à savoir : comment lire l’index sur son compteur ? Et vous allez voir c’est plutôt simple. Si vous possédez un compteur électromécanique, la marche à suivre pour réussir à lire l’index est la suivante :

  1. Relevez les chiffres indiqués sur le fond noir (sans tenir compte de ceux inscrits sur le fond rouge).
  2. Si vous résidez dans un immeuble et que les compteurs sont tous regroupés ensemble dans les parties communes, identifiez le vôtre à l’aide des trois derniers chiffres indiqués sur le compteur. Ils correspondent au numéro de matricule de compteur mentionné dans vos factures.

Exemple : N° 039823, votre numéro est le 823.

  1. Si le compteur dispose d’un seul cadran, il suffit de relever les chiffres indiqués.
  2. Si le compteur possède deux cadrans (heures pleines/heures creuses), relevez les chiffres mentionnés dans chacun des cadrans (HP/HC).

L’index sur un compteur récent (électronique)

Pour les logements les plus récents, des compteurs électroniques se substituent aux compteurs électromécaniques. Pour les identifier, c’est simple, ces compteurs plus récents sont généralement de couleur blanche ou grise et possèdent un écran digital auquel s’intègrent deux boutons.

Si le compteur fait l’objet d’une programmation heures pleines/heures creuses vous retrouverez une petite écriture HP ou « pleines »/HC ou « creuses » pour distinguer le relevé des heures pleines du relevé des heures creuses. Pour visualiser les chiffres, il vous suffit d’appuyer sur le bouton défilement.

Pour résumer, deux situations sont possibles :

  1. Si des chiffres sont indiqués sans texte et que vous avez souscrit une option de base (sans heures pleines ou creuses) : il vous suffit de relever les chiffres indiqués sur votre compteur électrique.
  2. Si des chiffres apparaissent avec une mention « creuse » ou « pleine » alors vous devez relever à la fois les chiffres mentionnés dans la tranche horaire heures pleines ainsi que ceux intégrés aux heures creuses. Vous les retrouverez en appuyant sur le bouton défilement.

Quid du compteur Enedis Linky ?

Quant au compteur Linky, les fonctionnalités sont identiques. Autrement dit, il vous suffit d’appuyer sur les boutons « + » ou « — » pour faire défiler les informations et relever les chiffres indiqués en heures pleines et creuses. Si votre compteur ne présente qu’un seul cadran, contentez-vous de relever les chiffres présentés en indiquant cette consommation en kWh.

Bon à savoir

Si les compteurs Linky sont tous regroupés dans les parties communes de votre immeuble, vous pouvez facilement identifier lequel est le vôtre en vous référant à votre identifiant.

Pour connaître votre identifiant, appuyer sur la touche « + » de votre compteur jusqu’à ce qu’un numéro à 14 chiffres apparaisse. Il s’agit du numéro de PRM (Point Référence Mesure ou PDL point de livraison).

Calculer sa consommation en électricité à partir du relevé de compteur

Savez-vous comment calculer votre consommation en électricité à partir de votre relevé de compteur ? Non ? Voici comment faire. Il faut savoir qu’un compteur n’est jamais remis à zéro. Donc pour connaître sa consommation à un instant T il suffit de réaliser le calcul suivant :

(Index affiché sur le compteur — Index de la précédente facture) x le prix du kWh du fournisseur d’énergie = votre consommation

Pensez également à ajouter à votre résultat l’abonnement mensuel.

Le compteur de gaz

Les démarches relatives au relevé du compteur électrique n’ont plus de secrets pour vous ? C’est parfait. Passons à présent à celles rattachées au compteur de gaz.

L’index d’un compteur de gaz classique

Lire correctement l’index de votre équipement est facile. Il s’agit de relever les 5 premiers chiffres présents sur le fond noir (et non le fond rouge). Ils correspondent au nombre de m3 consommés.

L’index d’un compteur Gazpar

Si le relevé d’un compteur de gaz classique est simple à réaliser, celui d’un compteur Gazpar est un jeu d’enfants ! Il est d’ailleurs inutile de relever le compteur sur ce type d’équipement… Ce dernier se fait automatiquement ! Mais vous pouvez néanmoins assurer un suivi de votre consommation en relevant régulièrement les chiffres indiqués sur l’écran. Comme pour les compteurs classiques, seuls ceux inscrits sur le fond noir sont à prendre en compte.

Comment relever son compteur eau ?

Relevé du compteur électrique, du compteur de gaz… Qu’en est-il du compteur d’eau ? Ce dernier cas est sans doute le plus simple des trois dans la mesure où il n’existe qu’une série de chiffres à lire. La seule nuance à retenir est que les chiffres indiqués avant la virgule expriment le nombre de m3 consommés (il s’agit de la série de chiffres dans le fond noir qui seront utilisés pour la facturation), et ceux placés après la virgule indiquent la consommation en litres (les chiffres rouges).

Comment transmettre ensuite ce relevé ? L’envoi des informations peut se faire directement en ligne ou par téléphone.

Quels sont les délais en matière de relevé de compteur ?

Les compteurs sont relevés 2 fois par an, soit tous les 6 mois. En pratique, Enedis tout comme GRDF programment à l’avance un itinéraire de relève. L’objectif est de relever tous les compteurs d’un même quartier en même temps pour éviter aux techniciens de faire des allers retours inutiles. Et pour retrouver la date exacte du prochain relevé physique, il suffit de vous rendre sur votre dernière facture d’énergie.

FAQ

Comment communiquer son relevé de compteur EDF ? Est-ce possible en ligne ?

Pour communiquer son relevé de compteur EDF vous avez la possibilité de transmettre les informations directement en ligne (sur votre espace client), ou bien en contactant un conseiller EDF par téléphone.

Comment lire un relevé de compteur électrique ?

Lire son relevé de compteur électrique peut se faire de deux manières. Si vous possédez un compteur électromagnétique (compteurs les plus anciens, le boitier est généralement bleu ou noir), il vous suffit de lire les chiffres présents dans le cadran. Il s’agit de l’index de consommation en kWh.

Si maintenant votre compteur électromagnétique présente 2 cadrans, c’est que vous disposez de l’option heures pleines/heures creuses. Dans ce cas vous distinguerez une mention « HC » en dessous des chiffres indiquant la consommation d’énergie en heures creuses ainsi qu’un « HP » pour celle en heures pleines.

Si enfin vous possédez un compteur plus récent (compteur électronique, le boitier est blanc ou gris), l’index de consommation est directement visible sur l’écran digital. Vous avez alors la possibilité de naviguer sur le compteur en faisant défiler les options avec le bouton défilement. Cela vous permet notamment de lire votre consommation selon si vous êtes en heures pleines ou creuses.

Comment relever un compteur Linky ?

Pour relever un compteur Linky, il vous suffit d’appuyer sur les boutons « + » ou « — » puis de faire défiler les informations. Plusieurs chiffres vont apparaître et il ne vous restera alors plus qu’à inscrire ceux compris en heures pleines et ceux relevant des creuses. Si votre compteur ne présente qu’une seule série de chiffres, indiquez-le et relevez les chiffres présentés. C’est probablement que vous ne disposez pas de l’option heures pleines heures creuses.

Comment calculer sa consommation électrique au compteur ?

Pour calculer sa consommation électrique au compteur il faut réaliser le calcul suivant : (Index affiché sur le compteur — Index de la précédente facture) x le prix du kWh du fournisseur d’énergie = votre consommation. Ajoutez à ce résultat votre abonnement mensuel et vous obtenez votre consommation électrique à l’instant T.

Comment faire son relevé de compteur EDF ?

Pour faire son relevé de compteur, il faut dans un premier temps lire son index de consommation (chiffres présents sur le cadran du compteur), puis transmettre ces informations à votre fournisseur en ligne ou par téléphone.

Comment lire son numéro de compteur d’eau Veolia ?

Lire son compteur Véolia revient à identifier et indiquer l’unique série de chiffres présente sur votre compteur d’eau. Vous y trouverez les chiffres indiqués avant la virgule qui expriment le nombre de m3 consommés et servent à établir votre facture (il s’agit de la série de chiffres dans le fond noir), puis ceux placés après la virgule indiquant votre consommation en litres (les chiffres rouges). Une fois ces informations en votre possession, vous pouvez les transmettre en ligne ou par téléphone.

Flèche vers le bas

Votre gestion locative plus simple, rapide et sereine.

Prêt à passer votre gestion locative en pilote automatique ?

CheckSans engagement

CheckRésiliation sans frais en 1 clic