Le dossier de location

Vous êtes à la recherche d’un logement en location et vous avez visité l’appartement ou la maison de vos rêves ? Il est désormais temps de fournir un dossier de location au propriétaire.

Comment préparer le dossier de location ? 

La première chose à retenir lorsque vous déposez votre dossier de location c’est que vous n'êtes pas le seul. En effet, le propriétaire va recevoir de nombreux  dossiers. 

Préparer votre dossier de location minutieusement va être indispensable pour arriver dans les dossiers retenus. Pour organiser au mieux le montage de ce dossier, il est important d’être concis afin de ne rien oublier : 

  • Préparez tous les documents obligatoires au dossier ; 
  • Prévoyez les documents facultatifs exigés par l’agence ou le propriétaire, ils permettront de donner des informations supplémentaires sur votre situation ; 
  • Trouvez un garant solide, pour renforcer votre profil ; 
  • Assurez-vous que votre dossier soit complet.

Vous avez toutes les bonnes pratiques pour constituer votre dossier, mais alors, quels documents constituent le dossier de location ?

Les documents obligatoires pour le dossier de location 

Les principaux documents obligatoires que le propriétaire demande au locataire sont des documents liés à l’identité ou aux ressources personnelles du locataire ou de son garant.

Intérêt du dossier de location

Le dossier de location est un moyen pour le propriétaire d’obtenir des informations sur les candidats. Cela le sécurise sur le profil du potentiel locataire tout en lui permettant de comparer afin de choisir celui qui correspondra le mieux à ses attentes.

Les documents demandés obligatoirement dans le dossier de location sont : 

  • Une pièce d’identité (carte d’identité ou passeport) ;
  • Un justificatif de domicile (trois dernières quittances de loyer, avis de taxe d’habitation, avis de taxe foncière) ;
  • Un ou plusieurs documents pour justifier de l’activité professionnelle (contrat de travail, attestation employeur, convention de stage, deux derniers bilans comptables pour les indépendants).
Les documents du garant

Si une personne se porte caution pour vous, elle doit fournir les mêmes documents obligatoires qui seront également intégrés au dossier de location.

Les documents facultatifs au dossier de location 

Une fois que vous avez fourni tous les documents nécessaires pour proposer votre dossier de location, vous pouvez penser à rajouter quelques documents facultatifs mais qui peuvent, toutefois, faire la différence et mettre en avant votre dossier comme : 

  • Une carte étudiante dans le cas de locataire étudiant ; 
  • Une attestation de l'employeur pour le locataire ou son garant ; 
  • Le dernier avis d’imposition du locataire ou de son garant ; 
  • Le relevé d’identité bancaire ; 
  • Une attestation de la CAF prouvant les aides proposées au locataire comme une simulation.

Heureusement, la loi a encadré les documents qui ne peuvent pas être demandés par un propriétaire. Passons-les en revue juste ici.

Des documents encadrés

L’objectif est de faciliter l’étude de votre dossier afin que le propriétaire ait tous les documents du premier coup, et qu’il n’ait pas besoin de vous rappeler pour avoir des documents complémentaires.

Les documents que le propriétaire n’a pas le droit de demander 

Certains documents n’ont pas le droit d'être réclamés par le bailleur, en particulier des documents trop confidentiels selon l’article des lois du 6 juillet 1989. Parmi ces documents, on retrouve : 

  • Les relevés de compte bancaire ; 
  • Une photo du locataire ; 
  • Une photocopie de la carte vitale ; 
  • Le dossier médical ; 
  • L’extrait du casier judiciaire ; 
  • Un contrat de mariage ; 
  • Une attestation de bonne tenue de compte ou une attestation d’absence de crédit.
Une pratique interdite

Le propriétaire n’a pas le droit de demander d’argent à la personne qui présente son dossier de location pour réserver le logement. Le fameux “chèque de réservation" qu’on retrouve en location touristique n’est pas autorisé pour les locations de résidences principales.

Comment se différencier des autres dossiers de location ? 

Le marché de la location étant de plus en plus tendu par endroit, les propriétaires reçoivent de nombreuses candidatures, accompagnées d’un dossier de location plus ou moins solide. Attention : avoir un dossier complet ne suffit plus ! Il est de plus en plus important de tout faire pour se différencier. 

Pour que le propriétaire se penche vraiment sur votre dossier, il faut qu’il soit :

  • Complet ; 
  • Bien présenté ;
  • Et que certains documents facultatifs soient présents pour faciliter les démarches, et permettent au propriétaire de bien cerner la situation du locataire.
Être garant

Ce rôle n’est pas à prendre à la légère car en cas de problème de paiement du loyer, le propriétaire peut s’adresser directement au garant qui s’est engagé solidairement, et qui doit donc prendre le relai du locataire.

Si vous ne trouvez aucune personne pour se porter garant pour vous, vous pouvez opter pour une autre solution comme : 

La caution en ligne 

Vous pouvez obtenir facilement et rapidement un garant tout en faisant les démarches totalement en ligne. Il suffit d'envoyer votre dossier en ligne, et s’il est accepté, vous obtiendrez le certificat de garantie. Certains organismes proposent ce qu’on appelle une garantie loyer impayés inversée, c’est à dire que c’est le locataire qui paye cette assurance, ce qui lui permet de renforcer son dossier (en moyenne 20€ par mois). Ce dispositif s’adresse principalement aux personnes ayant un statut plus précaire (travailleur indépendant, auto-entrepreneur, CDD, stagiaire etc).

La caution bancaire 

La caution bancaire est une alternative permettant de ne pas trouver de garant se portant caution pour le locataire. Cette solution consiste à mettre sur un compte en banque dédié la somme de plusieurs mois de loyers, qui, en cas d’impayés sera versée directement par la banque au propriétaire. 

La garantie Visale : une caution efficace

La caution Visale est un dispositif lancé par Action Logement qui assure le relais en cas de loyers impayés pour une durée maximale de 36 mois. Cette caution publique est d’une grande aide pour les locataires ne trouvant pas de garant dans leur cercle proche. 

Pour en faire la demande, il faut répondre aux critères suivants:

  • Avoir entre 18 et 30 ans ; sans autre critère
  • À partir du 31ème anniversaire, être salarié en période d’essai
  • Quel que soit le type de contrat: CDD, intérim, CDI, contrat aidé