Logo BailFacile

Comment rénover son logement à moindre coût avec l'aide Habiter sain de l'Anah ?

Habiter sain

SOMMAIRE

  • L'Agence nationale de l'habitat
  • Travaux pris en charge par l'Anah
  • Procédure de demande
  • FAQ

Télécharger la fiche en PDF

Vous êtes au bon endroit

Lisez les lignes qui suivent en toute confiance ! BailFacile aide déjà plus de 100 000 propriétaires-bailleurs à gérer leurs locations en totale autonomie. Conformité des documents et démarches, automatisations, signatures électroniques, finances, support...

BailFacile est noté 4.6/5 selon 1910 avis sur Trustpilot. En savoir plus

Création d'une nouvelle salle de bain, réfection de la toiture, mise aux normes électriques… quand on possède un logement ancien, il est souvent nécessaire de réaliser des travaux de rénovation ou d'amélioration. Mais un tel projet peut avoir un coût important

Heureusement, il existe des solutions pour les propriétaires qui souhaitent concilier confort de vie et maîtrise de leur budget. Les aides de l'Agence nationale de l'habitat, en particulier, peuvent s'avérer très utiles. Comment obtenir un financement grâce au dispositif « Habiter sain » ? Quelles sont les conditions à remplir ? Quels travaux est-il possible de financer ? Qu'en est-il pour les travaux d'amélioration énergétique ? Les réponses à toutes vos questions.

Habiter sain : le joli coup de pouce de l'Agence nationale de l'habitat

Vous êtes propriétaire d'une maison ou d'un appartement, et vous envisagez de réaliser certains travaux ? Qu'il s'agisse de rendre votre logement plus sûr, plus confortable ou plus sain, l'Agence nationale de l'habitat (Anah) peut, sous certaines conditions, vous accompagner financièrement dans la concrétisation de ce projet, afin d'en réduire le coût

Cet organisme, qui exerce sa mission d'aide à l'amélioration de l'habitat depuis plus de 50 ans, peut, au maximum, permettre aux particuliers d'obtenir une aide représentant 50 % du montant hors taxes total des travaux à réaliser. Un joli coup de pouce donc, destiné aux travaux de moyenne ampleur, qui peut atteindre jusqu'à 10 000 euros en fonction des ressources et de la composition du ménage. 

Exemple : dans le cadre d'un projet d'amélioration de l'habitat de 15 000 euros HT, l'Anah peut octroyer aux propriétaires une aide Habiter sain de 7 500 euros.

L'aide Habiter serein est un autre dispositif de l'ANAH couvrant d'autres types de travaux.

Quels sont les travaux pris en charge par l'Anah en 2023 ?

L'aide Habiter sain de l'Anah peut permettre de réaliser une grande variété de travaux intérieurs ou extérieurs liés au confort, à la sécurité ou encore à la salubrité d'un bien immobilier. Il peut notamment s'agir de :

  • Créer une nouvelle salle d'eau, une salle de bain ou des toilettes ;
  • Améliorer l'isolation d'une passoire thermique ;
  • Consolider les fondations d'une maison ;
  • Changer une toiture en mauvais état ;
  • Remettre aux normes un circuit électrique ;
  • Rénover un ancien réseau d'eau, par exemple en cas de risque de saturnisme, ou de gaz.

En revanche, certains types de travaux sont exclus de toute prise en charge par l'aide Habiter sain de l'Anah. C'est le cas des travaux de décoration, d'agrandissement ou de construction neuve. Par ailleurs, le montant minimum du projet de rénovation doit dépasser les 1 500 euros pour être éligible au dispositif Habiter sain. En principe, les travaux prévus doivent être effectués par un professionnel du bâtiment. Cependant, un système d'auto-réhabilitation, accompagné par un professionnel, peut aussi permettre de toucher l'aide de l'Anah. 

L'aide Habiter sain de l'Anah peut également être cumulée avec d'autres dispositifs, tels que les Certificats d'économie d'énergie (CEE) proposés par les fournisseurs d'énergie, lorsque les travaux concernent l'amélioration de la performance énergétique. Ces travaux sont essentiels pour pouvoir augmenter le loyer d'un logement considéré comme une passoire thermique.

Demander l'aide Habiter sain : mode d'emploi 

Pour pouvoir bénéficier de l'aide Habiter sain de l'Agence nationale de l'habitat en 2023, il est nécessaire de remplir un certain nombre de conditions. Quelles sont-elles, et comment faire une demande auprès de l'Anah en bonne et due forme ?

Quelles sont les conditions à remplir pour bénéficier d'une aide de l'Anah ?

L'octroi de l'aide Habiter sain de l'Anah est soumis à certaines conditions. En premier lieu, il est nécessaire d'être propriétaire occupant du bien immobilier à rénover. Les travaux doivent donc concerner une résidence principale. Sont ainsi exclus les propriétaires bailleurs, qui louent leur logement, ainsi que les résidences secondaires. Il faut également que le bien immobilier soit ancien, et, plus précisément, qu'il ait été construit il y a plus de 15 ans

Par ailleurs, la liste des conditions à remplir inclut également des critères liés aux propriétaires du logement. En effet, seules les personnes "modestes" ou "très modestes" peuvent y prétendre. Il est donc impératif de respecter certaines conditions de revenus en fonction de la composition du foyer

Exemple : pour pouvoir prétendre au montant maximal de l'aide Habiter sain de l'Anah, soit 10 000 euros, un couple avec deux enfants doit avoir un revenu fiscal de référence (RFR) de moins de 30 572 euros. 

Après la réalisation de travaux subventionnés par l'aide Habiter sain de l'Anah, le bien immobilier en question doit être conservé à titre de résidence principale pendant au moins 6 ans.

Anah.fr : mieux vivre dans son habitation, c’est facile !

Vous avez constaté l'apparition de moisissures dans votre logement ? L'état de votre installation électrique vous inquiète ? Votre toiture fuit et votre logement risque de subir un dégât des eaux ? N'attendez plus pour réaliser vos travaux ! Grâce à l'aide Habiter sain de l'Anah, il est possible de faire appel à un artisan ou à une entreprise du bâtiment à moindre coût

Pour cela, il suffit de déposer une demande en ligne, directement sur le site de l'Anah. Mais attention : les travaux ne doivent pas avoir débuté avant que cette requête ne soit déposée. Quant aux propriétaires qui ne sont pas éligibles à l'aide Habiter sain de l'Anah, il leur est toujours possible de se tourner vers d'autres dispositifs. C'est le cas des propriétaires bailleurs, qui peuvent notamment financer une partie des travaux de rénovation d'un investissement locatif grâce au dispositif Loc'avantages de l'Anah.

FAQ

Comment rénover sa maison gratuitement ?

L'aide Habiter sain de l'Anah permet de prendre en charge une partie du coût de la rénovation d'un logement, qu'il s'agisse d'une maison ou d'un appartement. Toutefois, son montant est plafonné à 50 % du montant HT du projet, dans la limite d'une aide de 10 000 euros. S'il n'est donc pas possible de rénover gratuitement un bien immobilier, la facture peut néanmoins être allégée en cumulant d'autres aides telles que Habiter mieux de l'Anah, les CEE ou MaPrimeRenov', en fonction des travaux envisagés. 

Quelle est la différence entre les aides Habiter sain et Habiter serein de l'Anah ?

L'Anah propose diverses aides, dont deux qui apparaissent proches : Habiter sain et Habiter serein. Les conditions d'octroi de ces deux aides sont identiques. En réalité, la différence réside dans l'ampleur du projet de rénovation. Alors qu'Habiter sain a pour vocation le financement de travaux de moyenne envergure, avec une aide plafonnée à 10 000 euros, Habiter serein s'adresse aux propriétaires qui veulent réaliser de très gros travaux, avec un plafond porté à 25 000 euros.

BailFacile - Logiciel de gestion locative

Découvrez l’application de gestion locative N°1

Inscription en 2 minutes

Gérez vos location en totale autonomie avec BailFacile

BailFacile - Logiciel de gestion locative
Excellent|4.6 sur 1 910 avisLogo trustpilot

Partager

S'abonner à la newsletter

La newsletter des propriétaires-bailleurs

Comme 350 000 bailleurs, mettez-vous à jour sur l'actualité locative en moins de 10 minutes, 1 fois par mois.

Adresse e-mail

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité ainsi que les Conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

SOMMAIRE

  • L'Agence nationale de l'habitat
  • Travaux pris en charge par l'Anah
  • Procédure de demande
  • FAQ
BailFacile - Logiciel de gestion locative

Découvrez l’application de gestion locative N°1

Inscription en 2 minutes

Sur le même thème

Dispositif Habiter serein de l'Anah : quels travaux financer avec cette aide ?

Quelle augmentation de loyer selon son classement dpe ?