La location meublée

Vous souhaitez mettre en location votre bien, et vous hésitez entre une location meublée et une location non-meublée ? Retrouvez ici les caractéristiques et les avantages de la location meublée !

Qu’est-ce qu’une location meublée ?

Une location meublée est un type de location immobilière permettant au locataire d’intégrer un logement déjà équipé en mobilier. Le logement est aménagé de telle sorte que l’occupant puisse vivre, manger et dormir avec les équipements présents directement dans le logement dès son arrivée. 

Ce bail de location meublée s’oppose donc à la location vide où le logement est sans équipement.

Le saviez-vous ?

Les locations meublées sont généralement des appartements de petites surfaces, tels que les studios. Ils conviennent parfaitement à des étudiants qui les trouvent attractifs de par l’équipement proposé et la facilité de prise de congé.

Le contrat de location meublée

La location meublée doit respecter certains critères qui sont définis par la Loi Alur dans le but de fixer les mêmes obligations liées aux baux de location. 

Le contrat de location meublée est signé pour une durée d’un an. À son terme, le locataire peut donner à son propriétaire une lettre de congé afin de quitter le logement. Dans le cas où le locataire souhaite garder le logement, le contrat se renouvelle de manière automatique. Il n’y a pas besoin de rédiger un nouveau contrat pour ce renouvellement.

Bon à savoir

Vous pouvez également loué votre logement à un étudiant. La durée de bail est de 9 mois sans possibilité de renouvellement de contrat.

Pour qu’un logement soit considéré comme meublé, le bailleur doit fournir des meubles obligatoires. Retrouvez la liste de ces meubles dans notre article dédié aux meubles obligatoires en location meublée

Comment fixer le loyer d’une location meublée ? 

La première condition de fixation du loyer d’une location meublée est la situation géographique du logement. Pour savoir si le bien loué est situé en zones tendues ou non, consultez la liste des zones tendues

Si le logement est situé dans une des zones tendues, le propriétaire ne pourra pas fixer librement le montant du loyer. Il devra respecter certaines règles comme garder le loyer maximum identique à celui du précédent locataire sauf si :

  • L’ancien locataire a quitté le logement depuis plus de 18 mois ;
  • Le propriétaire a effectué des travaux de rénovation ;
  • Le loyer de l’ancien locataire est sous-évalué par rapport au prix du marché ;
  • Si le loyer n’a pas été révisé depuis plus de 12 mois. 
Bon à savoir

Suite à la promulgation de la Loi Elan du 25 novembre 2018, certaines villes comprises dans les zones tendues peuvent plafonner le montant des loyers pour limiter les abus. C’est notamment le cas à Paris et à Lille.

Prendre congé en location meublée 

La location meublée facilite grandement la prise de congé du locataire. Non seulement, il a un mois de préavis avant de pouvoir quitter le logement, mais il n’est pas tenu de justifier son choix de rompre le contrat de location. L’occupant sortant aura juste à donner sa lettre de congé précisant sa date de sortie des lieux.

Pour rappel, dans le cadre d’un contrat de location vide, le locataire doit respecter un préavis de trois mois.

Avantages et inconvénients

En dehors des dispositions purement légales présentées dans cet article, n’hésitez pas à consulter cet article qui vous détaille les avantages et inconvénients de la location meublée.