Logo BailFacile

Quels sont les changements induits par la nouvelle loi sur les loyers impayés du 27 juillet 2023 ?

Nouvelle loi sur les loyers impayés

SOMMAIRE

  • Quelle est la nouvelle loi anti squat qui protège les propriétaires ?
  • Combien de loyers impayés avant une expulsion ? 
  • Combien de temps pour expulser un locataire ?
  • Qu'implique la création d'un délit de maintien dans les lieux sans droit ni titre ?
  • Qui sont les locataires protégés contre l'expulsion du logement ?
  • FAQ

Ce qu'il faut retenir

Une nouvelle loi protège les propriétaires contre les locataires mauvais payeurs en facilitant la résiliation du bail.

Elle accélère les expulsions en cas de loyers impayés, renforce les sanctions contre les squatteurs, et instaure la clause de résiliation de plein droit.

Certains locataires sont protégés contre l'expulsion malgré les impayés de loyer.

Télécharger la fiche en PDF

Vous êtes au bon endroit

Lisez les lignes qui suivent en toute confiance ! BailFacile aide déjà plus de 100 000 propriétaires-bailleurs à gérer leurs locations en totale autonomie. Conformité des documents et démarches, automatisations, signatures électroniques, finances, support...

BailFacile est noté 4.6/5 selon 1953 avis sur Trustpilot. En savoir plus

Que faire face à des impayés de loyer en tant que bailleur ? Une nouvelle loi sur les loyers impayés a été mise en place par le gouvernement afin de protéger les propriétaires contre les locataires mauvais payeurs. Désormais, la résiliation du bail devient plus facile. Cette nouvelle règlementation renforce le droit des bailleurs, tout en conservant le droit au logement des locataires. 

Quelle est la nouvelle loi anti squat qui protège les propriétaires ?

La loi du 27 juillet 2023 visant à protéger les logements contre l’occupation illicite est un texte majeur pour la protection des propriétaires. Elle crée de nouveaux délits et instaure de nouvelles mesures, notamment envers les locataires en situation d’impayé de loyers : 

  • Elle permet d'accélérer les procédures d’expulsion en cas de loyers impayés ;
  • Elle renforce les sanctions contre les squatteurs ;
  • Elle systématise la clause de résiliation de plein droit et la rend obligatoire dans les contrats de location.

Qu’est-ce que la clause résiliation de bail de plein droit ?

La clause résolutoire permet au propriétaire de résilier le bail sans passer par les tribunaux. Elle précise que le bailleur est en droit de résilier si le locataire ne respecte pas ses obligations.

De cette façon, vous pouvez par exemple obtenir une expulsion plus rapide du locataire en cas d'impayés de loyer. Ainsi, si le loyer est impayé, vous pouvez signifier un commandement de payer au locataire. Il dispose alors de deux mois pour régler les sommes dues. Dans le cas contraire, le bail sera résilié de plein droit. 

Notez qu'un délai minimum de 6 semaines est imposé entre le commandement de payer et l'assignation en justice. 

Combien de loyers impayés avant une expulsion ? 

Dès le premier impayé de loyer, vous pouvez agir pour recouvrer les sommes dues. L'envoi d'une mise en demeure et d'un commandement de payer prouvent que vous avez tenté de trouver un accord avec votre locataire.

Vous pouvez notamment accorder des délais de paiement pour régler la dette locative. Dès le deuxième loyer non payé, vous pouvez saisir la justice pour obtenir la résiliation du contrat et l'expulsion du locataire. 

Quand procéder à l'expulsion d'un locataire ? 

Conformément à cette nouvelle loi, vous pouvez procéder à l'expulsion du locataire dans les deux mois qui suivent l'envoi d'un commandement de payer resté sans réponse. Cependant, l'expulsion ne peut être réalisée de manière autonome par le propriétaire. Le recours à un juge est nécessaire pour obtenir un jugement d'expulsion. 

Le locataire pourra demander la suspension de cette clause si le versement intégral du loyer dû a été effectué. 

Éditez une mise en demeure pour loyer impayé

Modèle conforme (Juin 2024)PDF gratuit prêt à imprimer670 000+ documents déjà édités
Lettre de relance ou mise en demeure pour loyer impayé - Modèle PDF gratuit
Excellent|4.6 sur 1 953 avisLogo trustpilot

Combien de temps pour expulser un locataire ?

En déclenchant la clause de résiliation de plein droit, les propriétaires-bailleurs peuvent obtenir la résiliation du bail en 5 à 6 mois : 

  • En cas de non respect de la date de paiement du loyer, le locataire a 30 jours pour régulariser la situation. Passer ce délai, le propriétaire peut donc transmettre une lettre de mise en demeure de payer le loyer ; 
  • Sans réaction du locataire, un commandement de payer le loyer est transmis par un huissier de justice afin d'obtenir le paiement de la dette locative dans un délai de deux mois ;
  • Si aucun paiement n'a été effectué pendant ce délai, le propriétaire peut assigner le locataire en justice. Cette audience aura lieu dans un délai d'un mois comme l'indique ce nouveau projet de loi ;
  • En fonction de la décision de justice, le locataire dispose d'un délai pour quitter le logement. S'il ne respecte pas ce délai, le propriétaire peut faire appel à la force publique pour l'obliger à quitter les lieux. 

En raison de la trêve hivernale, aucune expulsion ne peut avoir lieu entre le 1er novembre et le 31 mars. 

Qu'implique la création d'un délit de maintien dans les lieux sans droit ni titre ?

Avant la promulgation de la nouvelle loi sur les loyers impayés, un locataire qui restait dans les lieux malgré un jugement d'expulsion ne risquait aucune sanction. Le bailleur était alors d'une certaine façon livré à lui-même.

Cette nouvelle règlementation instaure une infraction dite de "maintien sans droit ni titre dans un local à usage d'habitation" associée à la violation d'une décision de justice.

Lorsqu'un locataire refuse de quitter les lieux et est reconnu coupable de cette infraction, il s'expose dorénavant à une amende de 7 500 euros. De quoi faire maintenant pencher le rapport de force en faveur du bailleur.

S'abonner à la newsletter

Je m'abonne à l'Actualité du bailleur

Adresse e-mail

Qui sont les locataires protégés contre l'expulsion du logement ?

Malgré la nouvelle loi sur les loyers impayés, certains locataires restent protégés pour leur éviter d'éventuelles difficultés de relogement. Voici les profils concernés :

  • Les locataires de plus de 65 ans aux revenus modestes : dès lors que leurs ressources sont inférieures aux plafonds fixés par la loi, les personnes âgées de plus de 65 ans sont protégées ; 
  • Les personnes hébergées par un locataire principal de plus de 65 ans avec des revenus modestes : toute personne hébergée par un locataire qui possède le statut de locataire protégé bénéficie également de cette protection, quel que soit son profil.

Le handicap ne fait pas partie des conditions pour bénéficier du statut de locataire protégé. Un bénéficiaire de l'AAH pourra donc faire l'objet d'une procédure d'expulsion en cas d'impayés de loyer.

FAQ

Quand faire appel à un huissier pour un loyer non payé ? 

Dès que le locataire présente deux mois d'impayés consécutifs, le recours à un huissier de justice est envisageable. En effet, l'huissier peut délivrer un commandement de payer qui constitue une reconnaissance de la dette locative. Cette action marque le début de la procédure contentieuse. Notez qu'il est possible de faire appel à un huissier même si le montant dû est inférieur à 5 000 euros.

BailFacile - Logiciel de gestion locative

Découvrez l’application de gestion locative N°1

Inscription en 2 minutes

Gérez vos locations en totale autonomie avec BailFacile

BailFacile - Logiciel de gestion locative
Excellent|4.6 sur 1 953 avisLogo trustpilot

Partager

S'abonner à la newsletter

La newsletter des propriétaires-bailleurs

Comme 350 000 bailleurs, mettez-vous à jour sur l'actualité locative en moins de 10 minutes, 1 fois par mois.

Adresse e-mail

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité ainsi que les Conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

SOMMAIRE

  • Quelle est la nouvelle loi anti squat qui protège les propriétaires ?
  • Combien de loyers impayés avant une expulsion ? 
  • Combien de temps pour expulser un locataire ?
  • Qu'implique la création d'un délit de maintien dans les lieux sans droit ni titre ?
  • Qui sont les locataires protégés contre l'expulsion du logement ?
  • FAQ
BailFacile - Logiciel de gestion locative

Découvrez l’application de gestion locative N°1

Inscription en 2 minutes

Sur le même thème

Locataire insolvable : que faire en cas de loyer impayé ?

Que faire en cas de non respect de la date de paiement du loyer ?

La relance de loyer impayé par mail est-elle juridiquement valable ?

Peut-on envoyer une relance de loyer impayé par SMS et comment procéder ?

Quelles aides sont disponibles pour aider les locataires en cas de loyer impayé ?

Combien de temps un huissier peut-il réclamer une dette ? Tout ce qu’il faut savoir

À partir de quelle somme d'impayés de loyer un huissier intervient-il ? Ce qu’il faut savoir

Qu'est-ce qu'un commandement de payer et quand y recourir ?

Qu’est-ce qu’un arriéré de loyers et quel est son délai de prescription ?

Est-ce qu'une liste noire des locataires mauvais payeurs pourrait voir le jour ?