Logo BailFacile

Risques et conséquences de louer en bail meublé alors que le bien est non meublé

Bail meublé alors que non meublé

SOMMAIRE

  • Différence entre location vide et meublée
  • Faire requalifier un bail meublé en location vide
  • Conséquences d'une requalification
  • Se protéger d'une requalification

Ce qu'il faut retenir

Les locations meublées et vides se distinguent par des critères établis par décret de 2015.

La justice peut requalifier un bail meublé en bail vide si les critères ne sont pas respectés.

Les conséquences incluent des changements dans la durée du bail, les préavis, et la fiscalité.

Télécharger la fiche en PDF

Vous êtes au bon endroit

Lisez les lignes qui suivent en toute confiance ! BailFacile aide déjà plus de 100 000 propriétaires-bailleurs à gérer leurs locations en totale autonomie. Conformité des documents et démarches, automatisations, signatures électroniques, finances, support...

BailFacile est noté 4.7/5 selon 1854 avis sur Trustpilot. En savoir plus

Lorsqu’un bail meublé est loué comme tel alors qu’il est en réalité non meublé (des équipements sont manquants), ce dernier peut être requalifié par la justice en bail de location non meublée c'est-à-dire vide. Au regard des nombreuses conséquences pour le bailleur, il est essentiel de sécuriser cette qualification de "bail meublé".

Quelle différence entre une location meublée et vide ?

Un bail est considéré comme meublé lorsqu’il répond à l’ensemble des critères fixés par le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015. Il doit notamment contenir :

  • Une literie ;
  • Des dispositifs d'occultation sur les fenêtres ;
  • Des plaques de cuisson ;
  • Un four ou four à micro-ondes ;
  • Un réfrigérateur et congélateur ;
  • De la vaisselle ;
  • Des ustensiles de cuisine ;
  • Une table et des sièges ;
  • Des étagères de rangement ;
  • Des lumières ;
  • Des équipements d'entretien ménagers.

Cette liste permet de déterminer si oui ou non votre bien peut être qualifié de location meublée. Ainsi, le simple fait de disposer un canapé et une table dans l’habitation ne signifie pas que votre logement entre dans la catégorie de location meublée.

En revanche, si votre bien remplit tous les critères, pour le justifier il faudra joindre au contrat de location un inventaire complet du mobilier présent dans le logement, signé et complété par les deux parties.

Comment faire requalifier un bail meublé en location vide ?

Lorsqu’un propriétaire bailleur met en location un logement meublé mais qu’il s’avère en réalité être une location vide (aux yeux des critères légaux mentionnés plus tôt), le locataire peut demander à faire requalifier le contrat de location. 

Une condition lui suffit pour saisir le tribunal judiciaire : que la liste d’équipement minimum imposée par le décret ne soit pas respectée. Dans une telle situation, les juges requalifient alors la location meublée en vide.

Les conséquences d’une requalification pour le bailleur

La requalification d’un bail meublé en location vide comporte plusieurs conséquences, à savoir : 

La durée du préavis en location non meublée varie, pour le locataire comme pour le propriétaire.

  • Le préavis du locataire : 1 mois en location meublée contre 3 mois en location vide (hors zone tendue) ;
  • Le préavis du propriétaire : 3 mois pour une location meublée, 6 mois dans le cadre d’un bail d’habitation vide.

Sur le plan fiscal, si le propriétaire a choisi l’option simplifiée il verra l’abattement forfaitaire de ses charges passer de 50 % (bail meublé) à 30 % (location vide). De même, l’enregistrement de ses revenus est à modifier. Si les recettes issues de la location vide équivalent à des revenus fonciers, ceux tirés du bail meublé sont des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Le régime fiscal applicable est donc totalement différent.

S'abonner à la newsletter

Je m'abonne à l'Actualité du bailleur

Adresse e-mail

Comment se protéger d’une requalification ?

Éviter la requalification de bail meublé en non meublé est tout à fait possible pour un propriétaire bailleur. Pour cela il suffit de : 

  1. Vérifier que le mobilier présent dans le logement correspond bien au décret n°2015-981 du 31 juillet 2015 ;
  2. Choisir le contrat de location adapté ;
  3. Etablir un inventaire précis et détaillé de l’ensemble du mobilier et des équipements existants ou compléter directement l’inventaire du mobilier prérempli et le joindre au contrat de bail ;
  4. Se tenir informé des évolutions règlementaires ou utiliser des modèles préremplis et régulièrement actualisés.

Ces éléments sont indispensables pour distinguer un logement vide d’un bail meublé et éviter le moindre doute quant à une éventuelle requalification. Il s’agit de preuves attestant du mobilier et des équipements nécessaires dans le logement. Aujourd’hui l’absence de l’inventaire ou son caractère incomplet remettent fréquemment en cause la qualification de bail meublé.

Dans certains cas, vous souhaiterez contracter un bail non meublé. Pour vous aider, vous pouvez consulter notre article dédié à la rédaction d'un contrat de location non meublé simplifié.

Passez 5x moins de temps à gérer vos locations

Inscription en 2 minutes

Gérez vos location en totale autonomie avec BailFacile

BailFacile - Logiciel de gestion locative
Excellent|4.7 sur 1 854 avisLogo trustpilot

Sources

Partager

S'abonner à la newsletter

La newsletter des propriétaires-bailleurs

Comme 350 000 bailleurs, mettez-vous à jour sur l'actualité locative en moins de 10 minutes, 1 fois par mois.

Adresse e-mail

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité ainsi que les Conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

SOMMAIRE

  • Différence entre location vide et meublée
  • Faire requalifier un bail meublé en location vide
  • Conséquences d'une requalification
  • Se protéger d'une requalification

Passez 5x moins de temps à gérer vos locations

Inscription en 2 minutes

Sur le même thème

Quelle est la durée d'un bail de location non meublée ?

Contrat de location non meublée simplifié : comment le rédiger ?

Quelle est la procédure de résiliation par le propriétaire d'un bail non meublé ?

Quels délais respecter pour un préavis en location non meublée ?

Comment rédiger et résilier un bail de colocation non meublée ?

Les différentes solutions de renouvellement d'un bail non meublé

Bail meublé ou bail non meublé : quelles différences ?

Qu'est-ce qu'un bail de 3 ans ? Fonctionnement et application