Logo BailFacile

Quel type de bail meublé choisir pour louer sa résidence secondaire ?

Bail meublé résidence secondaire

SOMMAIRE

  • Définition
  • La location meublée longue durée
  • Location saisonnière
  • Démarche administrative

Ce qu'il faut retenir

Un bail meublé de résidence secondaire peut être à long terme ou pour des périodes de vacances.

Il y a deux types de locations : longue durée et saisonnière (touristique).

Le contrat et les formalités varient selon le type de location.

Télécharger la fiche en PDF

Vous êtes au bon endroit

Lisez les lignes qui suivent en toute confiance ! BailFacile aide déjà plus de 100 000 propriétaires-bailleurs à gérer leurs locations en totale autonomie. Conformité des documents et démarches, automatisations, signatures électroniques, finances, support...

BailFacile est noté 4.6/5 selon 1953 avis sur Trustpilot. En savoir plus

Le contrat de location meublée de résidence secondaire concerne des locations longue durée ou des locations meublées de tourisme sur de courtes périodes. Les conditions du bail sont plus libres que dans le cadre d'une location de résidence principale. Toutefois, la location saisonnière impose plusieurs formalités préalables comme la déclaration à la mairie et le changement d'usage le cas échéant.

Qu'est-ce qu'un bail meublé de résidence secondaire ?

La résidence secondaire désigne le logement qui n'est pas destiné à la résidence principale du locataire. Il s'agit donc d'un logement occasionnel loué pour des durées courtes ou longues comme des contrats de location meublée de courte durée.

Il est possible d'avoir plusieurs résidences secondaires alors qu'on ne peut avoir qu'une seule résidence principale.

Le bail de résidence secondaire est aussi connu sous d'autres appellations comme bail code civil ou bail de droit commun.

La résidence secondaire mise en location peut concerner :

  • Une maison de vacances ;
  • Un logement vacant ;
  • Un investissement locatif ;
  • Un logement occupé par le propriétaire durant une durée annuelle inférieure à 8 mois.

Il existe deux types de locations meublées de résidence secondaire : la location meublée longue durée et la location saisonnière.

Le bail de mobilité est aussi un logement loué meublé. Il peut servir de résidence secondaire temporaire au locataire en situation de mobilité professionnelle ou à un étudiant.

Éditez votre bail meublé

Modèle conforme (Juin 2024)PDF prêt à imprimer67 000+ contrats déjà édités
Bail de location meublée - Contrat de location meublée - Modèle PDF gratuit
Excellent|4.6 sur 1 953 avisLogo trustpilot

La location meublée longue durée

Clauses du bail

Si le bien constitue la résidence secondaire du locataire, les termes du contrat sont librement définis entre les parties.

Durée du contrat

  • La durée du bail meublé de résidence secondaire est libre. 
    Le délai de 1 an imposé pour un bail meublé de résidence principale (ou de 9 mois lorsqu'il s'agit d'un bail meublé étudiant) ne s'applique pas. 
  • Le bail peut être conclu pour une durée déterminée ou indéterminée. 
  • Le bail meublé peut être renouveler.

Attention, le locataire ne doit pas occuper le bien plus de 8 mois par an. Dans le cas contraire, le logement pourrait être considéré comme sa résidence principale. Le bail serait alors requalifié en contrat de location meublée classique.

Si vous louez une résidence secondaire toute l'année pour de longues périodes, inscrivez l'adresse de résidence principale du locataire sur le contrat de bail. Ainsi, cela confirmera que le logement loué constitue bien une résidence temporaire et accessoire à son domicile habituel.

Type de location

Le logement peut être loué vide ou meublé.

Contenu du contrat

Il doit notamment mentionner les éléments suivants :

  • Type de location (vide ou meublée) ;
  • Description du logement, des meubles et de ses équipements ;
  • Durée (librement fixée entre les parties) ;
  • Modalités de résiliation ;
  • Montant du dépôt de garantie en bail meublé ;
  • Montant du loyer et des charges (librement fixés même si le logement se trouve en zone tendue où les loyers sont normalement encadrés) ; 
  • Date d'effet du bail.

Congé et préavis

  • Congé donné par le locataire par un préavis pour bail meublé : il peut donner congé à tout moment.
    Il doit toutefois respecter le délai de préavis prévu dans le bail. Le locataire n'a pas à motiver sa décision, sauf stipulation contraire. 
  • Congé donné par le bailleur par un préavis du propriétaire en bail meublé : les conditions sont librement définies dans le contrat. Le délai de préavis peut être raccourci. Il est d'usage de prévoir un congé à l'échéance du bail.
    Le bailleur n'a pas à motiver le congé, sauf clause contraire. 

Assurance

  • Concernant le propriétaire : il est conseillé de souscrire à une assurance multirisque habitation.
  • Concernant le locataire : une assurance responsabilité civile est obligatoire. Elle doit couvrir au minimum les risques d'incendie, dégâts des eaux, explosion.
S'abonner à la newsletter

Je m'abonne à l'Actualité du bailleur

Adresse e-mail

La location meublée saisonnière (ou location touristique)

Définition 

Conformément à la loi ALUR, la location saisonnière est « le fait de louer un local destiné à l’habitation de manière répétée pour une courte durée à une clientèle de passage qui n’y élit pas domicile ».

Elle concerne une location de période courte, c'est-à-dire :

  • Une nuit ;
  • Une semaine ;
  • Au mois.

Elle est aussi appelée :

  • Location meublée de tourisme (appellation officielle) ;
  • Location de vacances ;
  • Location touristique ;
  • Hébergement de tourisme.

Conditions du contrat de location meublée saisonnière

Les clauses du contrat ne sont pas réglementées. Elles sont par conséquent librement fixées entre les parties. 
Ce bail est régi par les articles 1708 et suivants du Code civil.

Conditions liées au locataire

  • Le logement ne doit pas constituer sa résidence principale. Il ne peut y élire domicile.
  • Il doit y loger durant une période courte n'excédant pas 90 jours maximum cumulés.
  • Le logement est affecté à son usage exclusif le temps de la location saisonnière. Le propriétaire ne peut donc rester dans les lieux.

Conditions liées au logement

Il doit être équipé de tous les éléments essentiels permettant au locataire d'y manger, dormir et vivre de manière confortable et décente (liste fournie par le décret n° 2015-981 du 31 juillet 2015) :

  • Literie ;
  • Meubles meublants définis par la réglementation ;
  • Plaque de cuisson ;
  • Réfrigérateur et congélateur ;
  • Ustensiles de cuisine. 
Vérifier son éligibilité

Avant de vous lancer dans la location de tourisme, pour les logements dépendant d'une copropriété, pensez à vérifier si le règlement de copropriété de l'immeuble prévoit une clause restrictive visant à interdire la location meublée saisonnière :

  • Repérez le chapitre « destination et usage de l'immeuble » ; 
  • Vérifiez s'il existe une mention d'« habitation bourgeoise ».

Si c'est le cas, le logement ne doit être utilisé qu'à usage d'habitation. Par conséquent, la location meublée saisonnière y est interdite.

En cas de doute, votre notaire peut vous aider à vérifier si la location saisonnière est possible.

Contenu du contrat de location meublée de tourisme

Le bail doit contenir certaines informations indispensables, notamment :

  • Le type de bail (bail de résidence secondaire) ;
  • L'identification du bailleur et du locataire ;
  • La description du logement ;
  • L'inventaire du mobilier et des équipements mis à la disposition du locataire ;
  • La date d'effet du bail et sa durée (3 mois maximum) ;
  • Les conditions de congé ; 
  • Le montant du loyer et des charges (loyer fixé librement même en zone tendue) ;
  • Le montant du dépôt de garantie ;
  • Le cas échéant, la clause de solidarité, clause résolutoire…

Démarches administratives pour louer sa résidence secondaire en location saisonnière

La mise en location saisonnière d'un logement nécessite plusieurs démarches préalables :

Déclaration à la mairie

Le type de déclaration à prévoir dépend du lieu de situation du bien loué :

- Dans certaines très grandes villes (Paris, Annecy, Aix-en-Provence, Biarritz, Bordeaux, Cannes, Lyon, Nice, Strasbourg, Toulouse, Tours) :

  • Le bailleur demande une autorisation de changement d'usage. En cas d'acceptation, il modifie la destination de son local en hébergement hôtelier.
  • Il déclare le bien à la mairie en complétant le formulaire en ligne (Cerfa n° 14004) disponible sur le site Service-public.fr 
  • La mairie lui délivre un numéro de déclaration. Celui-ci doit figurer sur les annonces d'offres de location du logement. 

- Dans les autres grandes villes (communes de plus de 200 000 habitants et communes situées dans les Hauts-de-Seine, la Seine-Saint-Denis et le Val-de-Marne) :

  • Le propriétaire déclare le logement meublé de tourisme en complétant le formulaire en ligne disponible sur le site Service-public.fr.
  • Il demande ensuite l'autorisation à la mairie de changer l'usage du bien en logement meublé de tourisme.

- Dans toutes les autres villes :

Le propriétaire fait une déclaration de logement meublé de tourisme en ligne.

Bon à savoir : le propriétaire d'une résidence principale peut louer son logement sans demander l'autorisation à la mairie :

  • S'il s'agit de locations de courtes durées ;
  • Et s'il réside dans le logement plus de 8 mois par an.

Attention toutefois, car certaines communes (Paris, Bordeaux, Nice) imposent aux propriétaires une déclaration à la mairie. 

Déclaration auprès des impôts

La location saisonnière doit être déclarée aux impôts dans les 15 jours du début de l'activité.

Un numéro de SIRET est attribué au bailleur.

BailFacile - Logiciel de gestion locative

Découvrez l’application de gestion locative N°1

Inscription en 2 minutes

Gérez vos locations en totale autonomie avec BailFacile

BailFacile - Logiciel de gestion locative
Excellent|4.6 sur 1 953 avisLogo trustpilot

Partager

S'abonner à la newsletter

La newsletter des propriétaires-bailleurs

Comme 350 000 bailleurs, mettez-vous à jour sur l'actualité locative en moins de 10 minutes, 1 fois par mois.

Adresse e-mail

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité ainsi que les Conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

SOMMAIRE

  • Définition
  • La location meublée longue durée
  • Location saisonnière
  • Démarche administrative
BailFacile - Logiciel de gestion locative

Découvrez l’application de gestion locative N°1

Inscription en 2 minutes

Sur le même thème

Quelles durées pour les différents types de contrat de location meublée ?

Comment mettre un place un bail meublé étudiant ?

Quel contrat choisir pour une location meublée de courte durée ?

Quand et comment donner un préavis pour un bail meublé côté propriétaire ?

Comment fonctionne le dépôt de garantie en bail meublé ?

Faire un bail meublé en colocation : règles spécifiques et contrats spéciaux

Comment rédiger un contrat de location meublée simplifié ?

Quelles sont les conditions de renouvellement d'un bail meublé ?

Pourquoi et comment transformer un bail non meublé en bail meublé ?

Quelles sont les conditions d'un congé pour vente en bail meublé ?

Combien de fois peut-on renouveler un bail meublé ?