Bail meublé étudiant

Comment mettre en place un bail meublé étudiant du choix du contrat au délai de préavis ?

Le bail meublé étudiant est une alternative au bail meublé classique. Avec une durée de contrat réduite à 9 mois, il s’adapte parfaitement aux particularités du calendrier universitaire.

Sous réserve de respecter certaines règles, le logement est idéal pour les besoins de l’étudiant.

Bail meublé étudiant

SOMMAIRE

Qu’est-ce que le bail meublé étudiant ?

Le bail meublé étudiant est réglementé par la loi Alur. Au regard des dispositions légales, il présente certaines caractéristiques bien spécifiques.

Un bail meublé exclusivement dédié aux étudiants

Le contrat de location étudiant est exclusivement destiné aux locataires étudiants en capacité de justifier de leur statut (certificat de scolarité, carte étudiante…).

Un contrat de 9 mois non renouvelable

Le bail étudiant se différencie du bail meublé classique sur 2 points :

  • sa durée est de 9 mois (contre 1 an pour la location classique) ;

  • son absence de reconduction tacite.

Une fois les 9 mois écoulés, le contrat de bail se résilie automatiquement. Si le locataire souhaite continuer à habiter les lieux, il devra conclure un nouveau contrat de bail.

Choisir le bon bail selon la durée du contrat

Le bail meublé étudiant ne peut être conclu pour une durée inférieure ou supérieure à 9 mois. Si vous cherchez davantage de flexibilité sur la durée du contrat, c’est vers le bail mobilité qu’il faudra se tourner.

Un logement meublé

Le bail étudiant est avant tout un contrat de location portant sur un logement meublé. Cela signifie que le mobilier et les équipements nécessaires sont déjà en place pour permettre à l’étudiant d’occuper les lieux.

Respectez la liste des meubles obligatoires

En tant que propriétaire, prenez le temps de réaliser un inventaire des meubles présents en amont de la location. Ce dernier doit correspondre à ce qui est imposé par la loi.

Quels documents pour conclure un bail meublé étudiant ?

Pour ce qui est du contrat location, le bailleur doit fournir au locataire les éléments suivants :

  • Le bail de location étudiant complété ;
  • Le dossier de diagnostics techniques ;
  • Un état des lieux d’entrée renseigné avec la présence du locataire ;
  • Un inventaire des meubles et des éléments d'équipement.

La résiliation du bail par le locataire : le préavis de 1 mois

En matière de résiliation d’un bail meublé étudiant, la procédure est identique à celle d’un contrat de location classique, à savoir : à tout moment moyennant 1 mois de préavis.

Le délai court à compter du jour de la réception du courrier recommandé.

La résiliation du bail par le bailleur : est-ce possible ?

Le bailleur n’a quant à lui pas la possibilité de résilier un bail étudiant.

Une exception subsiste : celle du motif légitime et sérieux. Autrement dit, seule la faute du locataire (impayés de loyer, troubles du voisinage, etc.) peut constituer une raison légitime pour le propriétaire de rompre le bail en cours d'exécution.

L'obligation du bailleur au terme du contrat : restituer le dépôt de garantie

Au terme du contrat de bail, le propriétaire bailleur doit restituer au locataire son dépôt de garantie. Il dispose d’un délai d’1 mois pour retourner les fonds lorsque l’état des lieux d’entrée est conforme à celui de sortie (en dehors de l’usure naturelle du logement).

Ce délai est étendu à 2 mois si le logement a été détérioré. Le montant du dépôt de garantie est alors grevé des frais engendrés par les travaux.

Rédigé par Emmanuelle Marengo Logo Linkedin

Emmanuelle est diplômée d'un double Master en Droit Immobilier et Droit des Assurances. Après plusieurs années de travail en agence, avec la gestion locative comme terrain de prédilection, elle est aujourd'hui rédactrice web indépendante pour le plus grand bonheur des lecteurs de BailFacile !

Qu’est-ce que le bail meublé étudiant ?

Le bail meublé étudiant est réglementé par la loi Alur. Au regard des dispositions légales, il présente certaines caractéristiques bien spécifiques.

Un bail meublé exclusivement dédié aux étudiants

Le contrat de location étudiant est exclusivement destiné aux locataires étudiants en capacité de justifier de leur statut (certificat de scolarité, carte étudiante…).

Un contrat de 9 mois non renouvelable

Le bail étudiant se différencie du bail meublé classique sur 2 points :

  • sa durée est de 9 mois (contre 1 an pour la location classique) ;

  • son absence de reconduction tacite.

Une fois les 9 mois écoulés, le contrat de bail se résilie automatiquement. Si le locataire souhaite continuer à habiter les lieux, il devra conclure un nouveau contrat de bail.

Choisir le bon bail selon la durée du contrat

Le bail meublé étudiant ne peut être conclu pour une durée inférieure ou supérieure à 9 mois. Si vous cherchez davantage de flexibilité sur la durée du contrat, c’est vers le bail mobilité qu’il faudra se tourner.

Un logement meublé

Le bail étudiant est avant tout un contrat de location portant sur un logement meublé. Cela signifie que le mobilier et les équipements nécessaires sont déjà en place pour permettre à l’étudiant d’occuper les lieux.

Respectez la liste des meubles obligatoires

En tant que propriétaire, prenez le temps de réaliser un inventaire des meubles présents en amont de la location. Ce dernier doit correspondre à ce qui est imposé par la loi.

Quels documents pour conclure un bail meublé étudiant ?

Pour ce qui est du contrat location, le bailleur doit fournir au locataire les éléments suivants :

  • Le bail de location étudiant complété ;
  • Le dossier de diagnostics techniques ;
  • Un état des lieux d’entrée renseigné avec la présence du locataire ;
  • Un inventaire des meubles et des éléments d'équipement.

La résiliation du bail par le locataire : le préavis de 1 mois

En matière de résiliation d’un bail meublé étudiant, la procédure est identique à celle d’un contrat de location classique, à savoir : à tout moment moyennant 1 mois de préavis.

Le délai court à compter du jour de la réception du courrier recommandé.

La résiliation du bail par le bailleur : est-ce possible ?

Le bailleur n’a quant à lui pas la possibilité de résilier un bail étudiant.

Une exception subsiste : celle du motif légitime et sérieux. Autrement dit, seule la faute du locataire (impayés de loyer, troubles du voisinage, etc.) peut constituer une raison légitime pour le propriétaire de rompre le bail en cours d'exécution.

L'obligation du bailleur au terme du contrat : restituer le dépôt de garantie

Au terme du contrat de bail, le propriétaire bailleur doit restituer au locataire son dépôt de garantie. Il dispose d’un délai d’1 mois pour retourner les fonds lorsque l’état des lieux d’entrée est conforme à celui de sortie (en dehors de l’usure naturelle du logement).

Ce délai est étendu à 2 mois si le logement a été détérioré. Le montant du dépôt de garantie est alors grevé des frais engendrés par les travaux.

Rédigé par Emmanuelle Marengo Logo Linkedin

Emmanuelle est diplômée d'un double Master en Droit Immobilier et Droit des Assurances. Après plusieurs années de travail en agence, avec la gestion locative comme terrain de prédilection, elle est aujourd'hui rédactrice web indépendante pour le plus grand bonheur des lecteurs de BailFacile !

Homme sur un canapé

🎁 1 mois de gestion locative en ligne offert !