Logo BailFacile

Quelles sont les 3 vérifications principales d'un dossier d'assurance loyer impayé ?

Assurance loyer impayé vérification dossier

SOMMAIRE

  • Les documents obligatoires
  • Les 3 vérifications principales
  • Le dossier de garantie loyer impayé est refusé
  • FAQ

Ce qu'il faut retenir

Le propriétaire doit préparer un dossier pour une assurance contre les loyers impayés (GLI) lorsqu'il loue une maison.

Les principales vérifications concernent l'identité du locataire, sa solvabilité et l'authenticité des documents fournis.

En cas de refus de la GLI, le propriétaire peut contester, choisir un autre assureur ou opter pour d'autres garanties comme une caution solidaire ou Visale.

Télécharger la fiche en PDF

Vous êtes au bon endroit

Lisez les lignes qui suivent en toute confiance ! BailFacile aide déjà plus de 100 000 propriétaires-bailleurs à gérer leurs locations en totale autonomie. Conformité des documents et démarches, automatisations, signatures électroniques, finances, support...

BailFacile est noté 4.7/5 selon 1854 avis sur Trustpilot. En savoir plus

Le propriétaire bailleur réunit les documents nécessaires au dossier d'assurance loyer impayé. Il les soumet ensuite à l'assureur. Les vérifications reposent sur 3 éléments principaux : l'identité du locataire, sa solvabilité et l'authenticité des documents présentés. Examinons ici les documents à prendre en compte pour un dossier GLI, les vérifications importantes et les recours lorsqu'un dossier est refusé.

Quels sont les documents obligatoires d'un dossier locataire ?

Le propriétaire (ou l'agent immobilier selon les cas) constitue le dossier de location du candidat locataire. Il le transmet ensuite à l'assureur pour la souscription d'une GLI. 

Il réclame au locataire les originaux de chaque pièce, mais ne conserve qu'une copie de celles-ci.

Voici la liste des documents généraux requises pour tous les locataires :

  • Pièce d'identité recto-verso non expirée : la validité doit être supérieure à 6 mois. À défaut, la copie de la carte d'identité ou du passeport doit être accompagnée d'un justificatif de demande de renouvellement ;
  • 3 dernières quittances de loyer + taxe foncière ;
  • Justificatifs d'allocations perçues, le cas échéant ;
  • Dernier avis d'imposition ;
  • Contrat de location dûment signé par toutes les parties ;
  • État des lieux d'entrée signé ;
  • Attestation d'assurance habitation.

D'autres documents sont réclamés en fonction de la situation professionnelle du locataire :

Pour un salarié ou un fonctionnaire

  • Contrat de travail ou attestation d'employeur (CDI ou CDD longue durée hors période d'essai ou de préavis de licenciement ou de démission) ;
  • 3 dernières fiches de salaire.

Pour un dirigeant d'entreprise

Cela concerne les commerçants ou les professions libérales …

  • Extrait Kbis ;
  • 3 derniers bulletins de salaire (s'il est dirigeant salarié) ;
  • Attestation comptable des revenus de l'année en cours pour le dirigeant non salarié.

Pour un travailleur indépendant ou auto-entrepreneur

  • Carte professionnelle ou avis d'inscription au répertoire des métiers ou au registre du commerce et des sociétés.

Pour un retraité

  • Dernier bulletin de pension, relevés d'informations, décomptes des caisses de retraite.

Pour un étudiant ou apprenti

  • Carte étudiant ou attestation de scolarité de l'année en cours.
Quel est le délai pour déposer un dossier de GLI ?

Il est dans l'intérêt du bailleur de souscrire une assurance loyer impayé au plus tard 15 jours après la signature du bail. Il évite ainsi un délai de carence de 3 mois durant lequel il n'est pas assuré.

Quelles sont les 3 vérifications principales d'un dossier d'assurance loyer impayé ?

L'identité du locataire

Le bailleur contrôle l'identité du locataire. La photo doit correspondre au signataire du bail.

Les informations doivent être les mêmes sur l'ensemble des documents (date et lieu de naissance, numéro de sécurité sociale…).

Il est de sa responsabilité de demander les originaux des documents, particulièrement si l'une des copies délivrées est douteuse ou floue.

La solvabilité du candidat à la location

Pour éviter les risques d'impayés, le propriétaire du logement vérifie attentivement la solvabilité du locataire potentiel, notamment :

  • Le contrat de travail ;
  • Le montant de ses revenus (hors primes et versements exceptionnels) ;
  • Le pourcentage du taux d'effort (loyer + charges/salaire net x 100) ;
  • etc.

Le montant de ses revenus nets doit être suffisant pour assumer toutes les dépenses locatives.

L'authenticité des documents fournis par le locataire

Les documents fournis doivent être authentiques et en cours de validité. Ils ne doivent pas avoir été falsifiés.

Voici quelques vérifications recommandées :

  • Le montant du salaire figurant sur le contrat de travail doit correspondre au montant inscrit sur les fiches de paie.
  • Le propriétaire peut réclamer les quittances de loyer de la location précédente. Il peut ainsi vérifier la régularité des paiements de l'intéressé, et s'assurer qu'il n'est pas un mauvais payeur.
  • Concernant l'avis d'imposition, le propriétaire et l'assureur peuvent vérifier sa conformité sur le site impôt.gouv.fr :
    - accéder à l'espace « vérifier un avis d'impôt » ;
    - saisir le numéro fiscal (13 chiffres) et la référence (13 chiffres) figurant sur le document.
    La démarche est gratuite.

Pour les locataires qui ne disposent pas d'avis d'imposition (étudiants, 1re activité professionnelle…), le bailleur vérifie notamment les informations du bulletin de paie :

  • Le montant figurant sur les fiches de paie doit être conforme à celui inscrit sur l'avis d'imposition.
  • Le montant annuel brut doit être cohérent avec le montant mensuel brut.
  • Le salaire net doit correspondre à 75 % du salaire brut environ.
  • Le revenu net mensuel x 12 doit correspondre environ au revenu net imposable inscrit sur la feuille d'impôt.
À quoi sert le fichier des incidents de paiement locatif (FIPL) ?

Ce fichier national répertorie les incidents de paiement locatif pour des locations de résidences principales, secondaires, saisonnières…
Il est strictement réservé aux administrateurs de biens et agents immobiliers abonnés à ce service. 

Comment réagir lorsqu'un dossier de garantie loyer impayé est refusé ?

Lorsqu'un dossier de garantie loyer impayé est refusé par l'assureur, on distingue 3 cas :

Le propriétaire conteste le refus

Il adresse une lettre RAR à l'assureur. Il fournit toutes les explications et les documents complémentaires utiles.

Il peut ensuite saisir la médiation de l'assurance.

Le propriétaire choisit un autre assureur 

Chaque assureur peut fixer ses conditions d'éligibilité du locataire à la GLI. Le propriétaire peut déposer des demandes auprès de différentes compagnies d'assurance.

Le propriétaire opte pour une autre garantie

Parmi les solutions que le propriétaire peut réclamer à son locataire :

  • Une caution solidaire : le garant en cas de loyer impayé peut être un membre de la famille, un ami, etc.
  • Ou la garantie Visale sous conditions d'éligibilité.

FAQ

Comment le propriétaire vérifie-t-il la solvabilité d'un locataire ?

Pour s'assurer de la solvabilité d'un candidat locataire, le propriétaire vérifie le montant de ses revenus annuels nets imposables inscrits sur sa feuille d'imposition. Il doit soustraire les primes et les versements exceptionnels. 

Pourquoi mon dossier de location ne passe-t-il pas ?

Le dossier de location d'un locataire peut être refusé si :

  • Il est incomplet.
  • Le locataire n'est pas solvable.
  • Le nombre d'habitants est trop important par rapport à la taille du bien.
  • L'usage prévu du logement ne respecte pas sa destination.

Que vérifie l'assurance loyer impayé (GLI location) ?

Avant de valider un dossier d'assurance loyer impayé, l'assureur vérifie que le logement constitue la résidence principale du locataire. Il vérifie aussi sa solvabilité (montant de ses revenus), sa situation professionnelle et la conformité du bail (clause résolutoire de plein droit, clause de solidarité, état des lieux…).

Quel est le délai de réponse d'une assurance protection loyer ?

Lorsque le dossier de GLI est complet, l'assureur répond en règle générale dans un délai de 48 heures.

Passez 5x moins de temps à gérer vos locations

Inscription en 2 minutes

Gérez vos location en totale autonomie avec BailFacile

BailFacile - Logiciel de gestion locative
Excellent|4.7 sur 1 854 avisLogo trustpilot

Partager

S'abonner à la newsletter

La newsletter des propriétaires-bailleurs

Comme 350 000 bailleurs, mettez-vous à jour sur l'actualité locative en moins de 10 minutes, 1 fois par mois.

Adresse e-mail

Ce site est protégé par reCAPTCHA et la Politique de confidentialité ainsi que les Conditions d’utilisation de Google s’appliquent.

SOMMAIRE

  • Les documents obligatoires
  • Les 3 vérifications principales
  • Le dossier de garantie loyer impayé est refusé
  • FAQ

Passez 5x moins de temps à gérer vos locations

Inscription en 2 minutes

Sur le même thème

Pour obtenir une GLI, quelles sont les conditions à remplir par le locataire ?

En quoi consiste la GLI payée par le locataire ou GLI inversée ?

Garantie loyers impayés et garant : peut-on les cumuler ou faut-il choisir ?

Pourquoi un dossier d'assurance loyer impayé est-il refusé et quelles sont les autres alternatives du bailleur ?